Accueil / La Collection / Destiny 2 / Destiny 2 : TWAB 01/09 – SBMM, Résultats du World First, Fondation Bungie, Prime Gaming…

Destiny 2 : TWAB 01/09 – SBMM, Résultats du World First, Fondation Bungie, Prime Gaming…

Cette Semaine Chez Bungie, le Roi est mort…

À l’affiche : Léger retour sur le Skill Based Matchmaking, Résultats complets du World First de La Chute du Roi, Nouvelle campagne de la Fondation Bungie, Récompenses Prime Gaming, et plus encore…

À lire aussi : Destiny 2 Saison 18 – Toutes les nouveautés de la “Saison du Butin”

Destiny 2 – This Week at Bungie

Préambule

Depuis quelques années maintenant, le SBMM et ses défauts font parler d’eux dans le monde du jeu vidéo. Bungie ne déroge pas à la règle et, bien que le sujet part d’une bonne intention, la plupart des joueurs ne sont pas de cet avis. Outre cela, les développeurs partagent avec nous les résultats du World First, présentant assez de chiffres pour en perdre la tête. De plus, une FAQ a été proposée à Saltagreppo et son équipe.

L’avant-dernier sujet auquel nous allons parler aujourd’hui s’agit de la Fondation Bungie, refaisant surface avec sont initiative dernièrement sortie. Elle consiste à s’assurer que le Mois national de préparation aux situations d’urgence (National Preparedness Month) est aussi préparé que possible.

Pour conclure sur une note de Type “Prime“, de nouvelles récompenses vous attendent sur Amazon Prime !

Skill Based Matchmaking

Nous en avions déjà vaguement parler dans le TWAB du 28/07, et nous en reparlerons plus en détails d’ici quelques mois. Le Skill Based Matchmaking, ou plus communément nommé “SBMM”, refait parler de lui.

Au cours de la première semaine de la Saison du Butin, 140 000 heures de jeu de plus ont été jouées par rapport à la première semaine de la Saison des Tourments, soit une augmentation d’environ 11% du nombre total de joueurs jouant à en Domination. 

Temps de Matchmaking

Dans l’ensemble, le temps de matchmaking moyens a augmenté en moyenne de 5 à 10 secondes. C’est une indication que l’appariement fonctionne généralement. 

Pour le groupe de skill le plus élevé, moins de 0,1% de la population, les temps de matchmaking sont en moyenne d’environ 90 secondes pendant les périodes de forte population, atteignant un peu plus de 200 secondes pendant les périodes de faible population. Pour le groupe de skill le plus bas, Bungie a constaté des temps de matchmaking entre 120 secondes au mieux et 240 secondes au pire.

En regardant simplement les temps de matchmaking, les paramètres actuels semblent nous amener là où les développeurs veulent être.

Le sujet vous parle ? De plus amples informations sont présentes dans ce TWAB et je vous invite fortement à les regarder. Sinon, un article complet et dédié au sujet du SBMM, de ce qui l’entoure et des changements prévus pour l’avenir du PvP est en projet.

Résultats du World First

Un autre World First est paru, cette fois ramenant le raid tant convoité : La Chute du Roi. Et pour la troisième fois consécutive, la team Elysium remporte un World First !

Alors maintenant que nous savons qui a gagné, qu’en est-il des résultats en chiffres ? Regardons ça !

  • Nombre total de joueurs ayant participé au raid 
    • Normal : 458 120 
    • Défi : 35 678 
  • Nombre total de morts de gardiens 
    • Normal : 33 665 322 
    • Défi : 2 825 235 
  • Joueurs ayant terminé les Totems 
    • Normal : 158 034 
    • Défi : 31 649 
  • Joueurs ayant terminé le Prêtre de guerre
    • Normal : 63 648
    • Défi : 21 727
  • Joueurs ayant éliminé Golgoroth 
    • Normal : 52 958 
    • Défi : 19 341 
  • Joueurs ayant éliminé les filles d’Oryx
    • Normal : 49 873 
    • Défi : 19 028 
  • Les joueurs qui ont jeté Oryx dans l’oubli 
    • Normal : 49 245 
    • Défi : 17 107 
  • Nombre total d’heures passées dans la Chute du Roi 
    • Normal : 1 989 371 
    • Défi : 208 295 

Foire aux questions

Pour célébrer la victoire de la team Elysium, Saltagreppo et son équipe ont pu répondre à une FAQ proposée par Bungie.

Bungie : Félicitations pour votre troisième victoire ! Qu’est-ce que ça fait de gagner la Première mondiale non pas une fois, non pas deux fois, mais trois fois ?!  

  • Saltagreppo : C’est une sensation incroyable. C’est très dur de mettre des mots dessus. Je n’avais jamais ressenti autant de pression avant un jour de lancement. On savait qu’on pouvait le faire, mais on savait aussi que personne n’avait jamais gagné la Première mondiale trois fois de suite. Après la victoire, le soulagement et la satisfaction sont incomparables. 
  • VileFate : Comme je suis le nouveau de l’équipe, c’était ultra stressant de débarquer pour remplacer quelqu’un d’irremplaçable. J’avais une tonne de pression sur les épaules parce que toute l’équipe avait vraiment ce rêve en tête et, de toute évidence, personne n’avait envie d’être le seul changement de l’équipe si jamais ça n’arrivait pas… Quand j’ai entendu que tout le monde était encore sur Oryx alors qu’on terminait enfin le mode Défi, j’ai ressenti un soulagement incroyable. La sensation était dingue.  

Bungie : D’après vous, quel est cet ingrédient spécial dans votre équipe qui fait qu’une troisième victoire est une possibilité ?  

  • Moople : Si on devait faire une liste d’ingrédients, l’alchimie entre les joueurs serait celui qui compte le plus. C’est si dur de réussir ce genre de chose si on n’est pas très unis (même si ça a déjà été fait !). Le vrai secret, c’est d’être tous sur la même longueur d’onde et vraiment vouloir cette ceinture.  
  • Cruz : De très, très grands joueurs. Que ce soit par leur habileté ou par leur intelligence de jeu, leur capacité à s’adapter. Pouvoir faire confiance à son équipe, compter les uns sur les autres, c’est super important, surtout dans un contexte comme la Première mondiale. Une autre facette importante, c’est qu’il y ait une compréhension du but réel entre tous les joueurs. À partir de là, il s’agit de rester concentrés quoiqu’il arrive, peu importe à quel point le mode Tournoi nous pousse à hurler ou à nous chamailler au fil des heures. On sait tous que c’est simplement notre passion qui ressort quand on se perd dans nos sentiments et notre frustration. Je crois que c’est tout ça qui nous rend uniques et qui nous permet de réussir à atteindre nos buts.  

Bungie : Qu’est-ce qui vous pousse à participer à cet événement, année après année ? Vous vous voyez arrêter dans un futur proche ?

  • Saltagreppo : Surmonter tous les obstacles, c’est ça qui rend la partie spéciale. Certains aspects du raid étaient plus difficiles que d’autres mais, bien sûr, vaincre le boss final quand on est devant est vraiment le moment le plus spécial quand on gagne le titre de la Première mondiale. Quant aux écueils, ils arrivent toujours quand vous avez une baisse de moral. Et puis, le temps passé à se taper la tête contre les murs avant de réussir, c’est ça le plus difficile. Si on n’arrive pas à se tirer de ce genre de situation, on ne pourra se tirer d’aucune autre situation compliquée. 
  • Moople : Les courses pour la Première mondiale de Destiny sont de loin mon moment préféré du jeu dans l’année. Il n’y a pas de meilleure sensation que celle de venir à bout du contenu le plus difficile de Destiny 2, et les raids du jour 1 sont toujours les plus difficiles. Je n’ai pas l’intention de m’arrêter de sitôt. Ce jeu et les amis que je m’y suis faits sont irremplaçables. On ne peut le comparer à rien d’autre.  

Bungie : Quel serait votre conseil pour ceux qui voudraient tenter de décrocher ce titre, pour les aider à poursuivre ce but ?

  • Quazz : Je crois qu’une équipe qui tente la Première mondiale doit comprendre tout ce qu’elle a dans son arsenal pour mieux atteindre ses objectifs. On part toujours avec un plan de jeu, mais on sait aussi que le plan peut changer au pied levé. Savoir s’adapter et savoir quoi faire dans différentes situations aide énormément à gérer la course, et tout ça passe par une bonne communication. Nous sommes une équipe très bavarde, avec beaucoup de voix qui parlent fort, mais peu importe le niveau sonore, on comprend tous ce qu’il faut faire. Je crois que chaque équipe doit trouver un niveau de communication qui fonctionne bien pour elle. Que ce soit le chuchotement, les grosses voix ou le silence. 
  • Saltagreppo : Si vous partez de rien, essayez de trouver un groupe de personnes avec la même mentalité que vous et un niveau équivalent. Pour ça, vous pouvez jouer des défis de raid en duo ou en trio, ou bien trouver des joueurs qui sont intéressés comme vous par le contenu de haut niveau et qui veulent progresser. Après avoir joué avec quelqu’un qui vous semble avoir le potentiel, et une personnalité qui vous convient, essayez d’inviter cette personne dans votre équipe pour la Première mondiale et voyez ce que ça donne à partir de là.  
    • Pour ce qui est des clans déjà établis, il n’y a pas grand-chose à dire. On a gagné le Caveau de verre avec dix minutes d’avance, le Serment du disciple avec trois minutes, et on n’était même pas dans le top dix de la version normale de La Chute du roi. J’aimerais vraiment continuer à gagner, et notre équipe a été très régulière, mais il est tout à fait possible qu’une autre équipe vienne nous prendre la ceinture. Plein d’équipes ont le niveau pour gagner. Il y a toujours de la compétition.  

Bungie : Votre moment préféré dans ce retour de la Chute du roi ?  

  • Kyros : Mon moment préféré, c’était d’entendre la joie de VileFate quand il a obtenu ce titre pour la première fois, parce que ça m’a rappelé notre équipe quand elle a réussi son premier Caveau de verre.  Cette nostalgie m’a procuré beaucoup de plaisir.  
  • VileFate : Je crois que le mieux pour moi, c’était les changements du Prêtre de guerre. Le rythme et la difficulté de ce combat en mode Tournoi étaient incroyablement satisfaisants.  Franchement, j’ai beaucoup apprécié ce niveau de challenge supplémentaire. Il demandait de la coordination et ajoutait une couche de difficulté là où j’étais arrivé en me disant que c’était le moment le « plus facile » du raid.  

Bungie : Dans ce raid que vous adorez déjà, est-ce que certains des derniers changements vous ont semblé vraiment “au top” ?  

  • Saltagreppo : La Lumière instable qui peut infliger des dégâts à Golgoroth, c’est une nouveauté géniale ! Et puis, pouvoir accélérer Totems en tuant plus d’ennemis est super marrant. Ça rend cette partie plus intéressante tout en faisant parler la « logique de l’épée ».
  • Moople : Pouvoir infliger des dégâts à Oryx avec des armes tout en continuant à devoir récupérer les bombes de Lumière corrompue dans le combat final, c’est probablement ça que j’ai trouvé « au top ». Mélanger les dégâts mécaniques avec différents étourdissements et dégâts d’arme, ça donne les meilleurs combats. 

Bungie : Quelle a été la partie du raid la plus difficile pour vous et votre équipe ? Qu’est-ce qui a été le plus frustrant et le plus gratifiant ?

  • Cruz : Ce qu’on a eu le plus de mal à réussir, c’est nos premiers passages sur Prêtre de guerre et Golgoroth. Ils ont pris au moins une heure chacun, ce qui au final a compté comme 38 % de tout notre run. Tout ça pour deux combats, c’est dingue. Et je dirais que la partie Totems a vraiment été la plus frustrante pour moi parce que notre problème venait seulement de nos erreurs individuelles directes. On ne jouait pas bien. C’est à ce moment-là qu’on s’est dit qu’il fallait passer la seconde et commencer à nous concentrer. Cela dit, une fois qu’on a passé Golgoroth du premier coup, la suite est allée comme sur des roulettes et on a nettement haussé notre niveau de jeu en équipe pour le reste de la course. 
  • VileFate : Le plus dur, ça a clairement été de rattraper le retard de début de partie. Au début de Golgoroth, en mode Tournoi, Kyros avait dans les 10 images par seconde et il a dû redémarrer son ordinateur, ce qui nous a retardés de 15 à 20 minutes. Bien sûr, ça a généré beaucoup de stress parce qu’aucun d’entre nous ne savait vraiment quoi faire. Heureusement, il a pu revenir et jouer normalement. Après ça, honnêtement, on a survolé le reste du mode Tournoi, et le mode Défi dans la foulée. Gagner tout en partant de si loin derrière, ça a été une des choses les plus gratifiantes pour moi en tant que petit nouveau dans l’escouade.  

Fondation Bungie

Septembre est le mois national de préparation aux situations d’urgence. Un moment où nous nous sensibilisons tous sur l’importance d’être préparés aux catastrophes et autres situations d’urgence qui peuvent arriver à tout moment.    

La Fondation Bungie a lancé cette campagne avec une donation de 150 000$ à Team Rubicon. Pendant tout le mois de septembre, Bungie nous invite à les rejoindre dans cet effort en donnant de l’argent pour la campagne du mois de préparation aux situations d’urgence de Team Rubicon.

Si vous donnez 50$ ou plus d’ici vendredi 30 septembre à 21h00, vous recevrez l’emblème Graines d’espoir.

Les donateurs recevront une URL unique pour récupérer leur emblème une fois que le palier de 50$ sera atteint. Tous les prix numériques seront automatiquement échangés par le biais de l’identifiant Bungie.net du donateur et apparaîtront dans l’onglet Collections de Destiny 2.

Prime Gaming

Les récompenses Prime de ce mois-ci sont arrivés !

  • Au menu
    • Le fusil de précision exotique D.A.R.C.I
      • Son ornement d’arme exotique “Impeccable
    • Vaisseau exotique Machinaformation 
    • Projection de Spectre légendaire “Projection du Butin(exclusivité Prime) 
    • Emblème saisonnier exclusif Magnétisme

On se retrouve très vite pour toujours plus de news et de guides, peace ! ♥

A propos de Mike

Joueur passionné depuis mon plus jeune âge, grand fan de FPS et MMORPG, mais pas que. La rédaction est quelque chose qui me fascine et me passionne tout autant que les jeux vidéo. Vétéran de Destiny, les défis c’est ma spécialité et je vais toujours au bout des choses quoi qu'il en coute !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.