Accueil / Le Radar / Final Fantasy XIV / FF14 – Les Macros de Craft

FF14 – Les Macros de Craft

FF14 – Les Macros de Craft

Et si je vous disais que crafter avec des macros dans FF14 c’était le feu ? Obtenir la qualité sans se prendre la tête à chaque action, c’est possible ! On en parle ici ! Attention toutefois, cet article s’adresse aux personnes qui sont déjà un peu familiarisées avec le craft (histoire de pas vous perdre à la deuxième ligne).

À lire aussi : 5 raisons d’essayer Final Fantasy XIV

Pourquoi c’est nul les macros ?

Si vous êtes tombés ici, c’est très probablement parce que vous cherchez un moyen d’arrêter de vous prendre la tête à chaque craft, en minimisant le temps et en maximisant le rendement. Avant ça, il faut déjà qu’on réponde à “Pourquoi ?” et “Comment ?“, et ça tombe bien, on va en parler de la manière la plus claire possible.

Je n’ai pas la prétention d’avoir la science infuse, ni de vous rendre plus intelligent. Je suis là pour vous mettre sur les rails de la curiosité des macros de craft, ni plus ni moins. Vous allez sûrement lire des choses que vous savez déjà, et peut-être découvrir des techniques auxquelles vous n’auriez pas pensé.

Le temps

En règle générale, les macros sont lentes à exécuter. On connaît tous le (légendaire) GCD de 2.5 secondes dans FF14, cependant, les macros ne peuvent pas s’exécuter à la décimale, donc vous perdrez du temps en arrondissant toujours au supérieur (un GCD de 2.5 en réel fera 3.0 en macro, par exemple). Multipliez ces dixièmes de secondes par le nombre de crafts que vous planifiez de faire, et vous verrez le manque à gagner en temps si vous utilisez des macros.

Spammer des macros, c’est pareil que de parler à Alphinaud finalement…

Ceci étant, vous venez de perdre l’équivalent de cinquante macros à lire juste ce paragraphe, et pour surenchérir le bazar, FF14 n’est pas réputé pour être un jeu qui vous fait gagner du temps.

L’ajustement des macros

Si vous touchez déjà au craft, vous avez remarqué qu’il y a deux grandes catégories d’objets à crafter : ceux dont la solidité est de 40 (parfois 35), et ceux dont la solidité est de 80 (parfois 70). Rien que cette différence vous obligera à créer deux (séries de) macros différentes, mais selon votre niveau, votre stuff, et les exigences de l’objet à crafter, vous allez souvent devoir adapter votre macro, ou en créer de nouvelles. Vous allez me dire : “Mais ça sert à quoi de changer mes macros à chaque nouvel objet ?”, et à ça je vous réponds : “Adapter UNE SEULE fois sa macro pour crafter le même objet en chaîne 15, 20, 50, 100 fois, c’est beaucoup plus pratique et moins prise de tête.“.

Ca peut paraître décourageant, et parfois ça l’est, mais si vous suivez bien ce guide, vous devriez avoir suffisamment de cartes en main pour palier à ces problèmes, et les régler rapidement. Parfois, quand je réajuste mes macros, j’ai l’impression d’être un codeur qui corrige des lignes de code… Mais à dire vrai, c’est carrément vrai en fait…

Chercher la Haute Qualité (HQ) à 100% sûr

Quand vous craftez de manière manuelle, vous augmentez souvent la qualité en faisant attention aux états (Normal, Bon, Excellent -> Mauvais). Une macro quant à elle fait uniquement ce pour quoi elle a été conçue, et ne sait donc pas réagir aux états. Il faudra donc ruser et anticiper si vous voulez obtenir un HQ avec une certitude de 100%.

Ceci étant, la ruse est souvent moins nécessaire si vous avez un stuff bien adapté. Il est tout à fait possible de monter un métier du niveau 1 au niveau maximal en n’utilisant que des macros (sans oublier de les adapter en débloquant au fur et à mesure des compétences).

Pourquoi c’est cool les macros ?

Une macro est infaillible

Une fois que vous avez paramétré une macro correctement, et je dis bien “à condition qu’elle soit paramétrée CORRECTEMENT”, une macro ne se trompera jamais. Si votre macro est capable de fabriquer de la Farine de seigle noir avec 100% de chance de HQ sans risquer de tomber à court de solidité, vous serez serein quant à son exécution.

Terminé les “Mince ! J’ai missclick sur tel ou tel compétence ! Ma synthèse est fichue !” Non, là si vous êtes sûr que votre macro est efficiente à 100% alors tous les objets que vous crafterez seront créés en HQ.

Le temps

Nan mais c’était aussi un argument négatif, c’est quoi ce b….. !? Eh bien justement, crafter en macro vous permet même de faire quelque chose d’autre en attendant. La macro s’exécute même si vous réduisez le jeu et passez sur Chrome, Netflix, ou sur votre déclaration d’impôts (si si, je vous jure, j’ai essayé).

Je pourrais tout à fait être en train de rédiger ces lignes tout en faisant du craft en jeu (sauf que là j’ai la flemme). On peut même ajouter un petit son qui avertit quand on doit rebasculer sur le jeu pour relancer sa macro pour le craft suivant.

Pré-Conclusion ?

Une macro de craft, c’est se gratter la tête à son élaboration pour mieux poser son cerveau une fois qu’on fait une chaîne de production. On y perd du temps, certes, mais quelle satisfaction de voir son personnage exécuter à la perfection du craft sans qu’on soit obligé de lui dire quoi faire toutes les 3 secondes ou prendre le risque de se tromper en s’emmêlant les pinceaux et en cliquant sur la mauvaise compétence au mauvais moment…

Élaborer ses macros

Si vous savez comment fonctionne une macro de base, vous pouvez lire en diagonale (ou pas du tout mais ça mange pas de pain de lire un peu).

Les limites

Parce qu’il y en a, il est bon de les rappeler.

  • Vous ne pouvez établir que 15 lignes dans une macro, donc 15 compétences. Vous allez vite le remarquer, à un certain niveau, ça ne suffit plus. On partira donc sur deux macros, la deuxième à exécuter quand la première sera terminée.
  • Dans la continuité du point ci-dessus, vous ne pouvez pas ordonner à votre “Macro1” d’exécuter la “Macro2”, vous devrez forcément l’activer vous-même. On parle de macro de craft, pas d’auto-craft.
  • Si vous cherchez le 100% HQ, vous serez obligé(e) d’avoir un meilleur stuff que si vous faisiez vos crafts vous-même, du fait que vous élaborerez vos macros sans tenir compte des altération d’état pour la qualité. Ce point vaut uniquement si vous comptez faire du leveling en macro. Ceci étant les 50 premiers niveaux sont largement faisables sans se casser la tête (et le portefeuille de Gils) sur le stuff.

Les commandes de base

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, voici une macro standard et on va la décortiquer plus bas :

/ac "Ouvrage standard"<wait.3>
/ac "Ouvrage standard"<wait.3>
/ac "Ouvrage standard"<wait.3>
/e FINI !<se.9>

/ac désigne l’ordre d’exécuter la compétence entre guillemets juste après.

<wait.3> ordonne au personnage de patienter 3 (trois) secondes avant d’exécuter la ligne suivante. C’est extrêmement important de ne jamais oublier ça, sinon votre personnage enchaînera les actions sans attendre la fin des animations des compétences, ce qui vous dérèglera complètement la macro.

La ligne /e FINI !<se.9> est simplement un son que seul vous entendrez et un texte affiché dans votre propre chat (que vous pouvez évidemment personnaliser) qui est là pour vous avertir que la macro s’est bien terminée.

Et pour finir, ne jamais oublier les guillemets pour désigner votre compétence. Ça paraît débile, mais j’ai déjà oublié 20x… Aujourd’hui…

Pour cette macro, il ne s’agit de faire progresser que la synthèse, sans chercher la qualité. Si vous avez assimilé ça, on peut passer au chapitre suivant. Si vous êtes débutant dans le craft de FF14, ne vous inquiétez pas, ça va bien se passer. Vous comprendrez tout au fur et à mesure.

Macros de Crafts pour une solidité à 80

On va maintenant rentrer dans le vif du sujet (enfin), et je vais vous montrer une macro que j’utilise pour craft d’un objet à solidité à 80. Celles-ci sont plus permissives :

  • Primo, le rapport qualité/synthèse n’est pas aussi grand que les objets à solidité 40
  • Secundo, parce que dans 95% des cas, vous aurez crafté en amont des ingrédients HQ, et s’ils sont tous HQ pour fabriquer votre objet, alors vous commencerez avec 50% de la qualité déjà effectuée (ce qui représente 15% de chance de HQ de base, vraiment pas négligeable).
De l’importance d’utiliser un maximum des ingrédients HQ quand c’est possible.
(s’il n’y a pas la double-flèche-montante, c’est que l’ingrédient n’existe pas en HQ)

La première marco :

/ac "Mémoire musculaire"<wait.3>
/ac "Innovation"<wait.2>
/ac "Ouvrage parcimonieux"<wait.3>
/ac "Ouvrage parcimonieux"<wait.3>
/ac "Ouvrage parcimonieux"<wait.3>
/ac "Ouvrage parcimonieux"<wait.3>
/ac "Innovation"<wait.2>
/ac "Ouvrage parcimonieux"<wait.3>
/ac "Ouvrage parcimonieux"<wait.3>
/ac "Parcimonie pérenne"<wait.2>
/ac "Bénédiction de Byregot"<wait.1>
/e SUITE !<se.9>

Et la suite en cette deuxième macro :

/ac "Vénération"<wait.2>
/ac "Travail prudent"<wait.3>
/ac "Travail prudent"<wait.3>
/ac "Travail prudent"<wait.3>
/ac "Travail prudent"<wait.3>
/ac "Travail prudent"<wait.3>
/ac "Travail prudent"<wait.3>
/e Terminé.<se.10>

Pour info, cette macro est utilisable à partir du niveau 66, la compétence “Ouvrage parcimonieux” étant disponible à ce niveau-ci. Je vous déconseille de faire un copier/coller pour vous-même, puisque vous n’avez peut-être pas autant de PS, ou de contrôle que mon personnage, ce qui risque d’altérer le résultat.

Concrètement, cette macro me permet de réaliser à coup sûr un craft de niveau 90 en HQ à condition que mes ingrédients HQ créés en amont me permettent de commencer à un minimum de 10% de chances de HQ.

À la fin des deux macros, il me reste 5 points de solidité, donc si jamais ma première macro (qui est faite pour augmenter la qualité) ne réussit pas à m’amener à 100% de chances de HQ, je peux, avant de lancer la deuxième macro, me permettre d’utiliser une compétence peu coûteuse en PS pour tenter de toucher les 100%, puis je peux sereinement lancer ma deuxième macro. Ces 5 points de solidité sont une petite assurance que j’essaie de me garder dans la mesure du possible.

Pour les non-initiés aux macros, ça peut sembler vertigineux ce que vous voyez là, mais on ne fait pas de fumée sans feu, il faudra que vous fassiez des essais, que vous ratiez, que vous compreniez, ré-essayiez, pour enfin trouver LA macro qui vous conviendra.

Il est toujours possible de trouver sur internet des gens qui vous disent “faites-ci, faites-ça, copiez/collez ma macro, et vous allez y arriver”, mais quel est l’intérêt de suivre bêtement des indications alors que vous pourriez trouver la satisfaction et la confiance en vous nécessaire de les trouver par vous-même ?

C’est ce que j’ai fait, et je vous le transmets sans pour autant vous dire quoi et comment le faire.

Macros de Crafts pour une solidité à 40

Plus petites donc plus simples ?

Au contraire. La plupart du temps, les objets à solidité 40, c’est du raffinage d’ingrédients pour un craft plus élaboré (qui lui aura 80 de solidité), et nécessitent donc d’assurer au maximum d’être en HQ également pour faciliter ce craft plus grand qui arrive derrière.

Votre ennemi, ce seront les PS, car vous serez obligés à un moment donné d’utiliser “Réparation de maître” qui vous coûte 88 PS. Ce n’est pas rien. Voici donc un exemple de macros au niveau 90, mais également utilisable à partir du niveau 66.

La première :

/ac "Mémoire musculaire"<wait.3>
/ac "Innovation"<wait.2>
/ac "Ouvrage parcimonieux"<wait.3>
/ac "Ouvrage parcimonieux"<wait.3>
/ac "Ouvrage parcimonieux"<wait.3>
/ac "Ouvrage parcimonieux"<wait.3>
/ac "Réparation de maître"<wait.3>
/ac "Innovation"<wait.2>
/ac "Ouvrage parcimonieux"<wait.3>
/ac "Ouvrage parcimonieux"<wait.3>
/ac "Ouvrage parcimonieux"<wait.3>
/ac "Ouvrage parcimonieux"<wait.3>
/ac "Ouvrage parcimonieux"<wait.3>
/e SUITE ! <se.9>

Sa suite :

/ac "Parcimonie"<wait.2>
/ac "Grands progrès"<wait.2>
/ac "Bénédiction de Byregot"<wait.3>
/ac "Travail prudent"<wait.3>
/ac "Travail prudent"<wait.3>
/e FINI !<se.10>

Ici, je n’ai pas d’assurance comme la macro précédente à solidité 80. Pour tout vous avouer, ça se joue surtout en mangeant un plat qui vous buffera les PS et surtout la statistique “Contrôle” qui influe sur l’augmentation de la qualité, mais aussi sur votre stuff, où il faudra mettre parfois des matériaux avec les même statistiques sus-nommées (je pensais jamais arriver à sortir “sus-nommé” dans une phrase sérieuse ^^).
Toutefois, la compétence “Grands progrès“, en plus des 9 stacks de “Calme intérieur“, est là pour réellement enfoncer le clou avec “Bénédiction de Byregot“. La qualité prends une bonne claque avec ce combo qui se construit tout au long de la macro.

Toujours pour les personnes qui débutent avec les macros, au lieu d’attendre le niveau 66 pour débloquer “Ouvrage parcimonieux”, vous pourrez intelligemment, dans les niveaux plus bas, utiliser “Parcimonie” ou “Parcimonie pérenne” en attendant de débloquer ces compétences de plus haut niveau.

Vraie Conclusion

Non, on ne devient pas Shiny en utilisant les macros, mais c’est stylé quand même…

Si vous vous attendiez cependant à une liste de macros toutes prêtes, désolé de vous décevoir, mais non. Je ne connais ni votre niveau, ni votre stuff, et chaque situation est différente (oui, je radote, je sais).

Au contraire, construire vos macros vous-même est très satisfaisant si on décide d’y mobiliser de l’intelligence. Evidemment, pour construire n’importe quoi dans la vie, il faut connaître parfaitement le fonctionnement de cet objet, et pour les macros, vous devrez connaître sur le bout des doigts toutes les compétences de votre job pour mieux les utiliser, optimiser la perte de PS, le gain de qualité, préparer des combos de synthèse, et Jean passe.

Bref, d’aucuns diront que ce guide brasse beaucoup d’air éthéré pour pas grand chose au final, mais je vous ai promis de vous mettre sur les rails de la curiosité des macros de crafts. Si vous avez tout lu, et compris la plupart, alors c’est probablement chose faite. Ni plus. Ni moins.

A propos de Jay Kill

Streamer à géométrie variable spontanée depuis 2015, il anticipe sa crise de la quarantaine depuis 10 ans. N'excelle dans rien mais touche un peu à tout. Ex "Faiseur de FNAF", à la retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.