Accueil / Preview / [Impressions] Backbone : un pixel art prometteur

[Impressions] Backbone : un pixel art prometteur

A lire aussi : EA tease les jeux les jeux next gen de Bioware, Dice et Criterion

Principe qui fit la gloire des CD accompagnant les magazines dans les années 90, le monde des « démo » est un peu tombé en désuétude depuis une bonne dizaine d’années. Toutefois, de temps à autres émergent des versions de démonstration ci et là, mais avec son « édition d’été » lancée en début de semaine, Steam propose une opération « charme » destinée faire découvrir de nombreux jeux déjà sortis ou à venir par ce biais. Aussi, toujours curieux chez Next Stage, nous nous sommes penchés sur le sujet.

Bad to the bone … ta din da nin nin !

Hasard de mon agenda, j’ai commencé il y a quelques jours le très sympathique Blacksad (malgré une réalisation un peu en retrait). Adaptation de la bande-dessinée éponyme développée par Pendulo et édité chez les frenchies de Microids. Un jeu dystopique traitant des comportements humains mais incarnés par des animaux. C’est donc en ayant ce titre en tête que je suis tombé sur le jeu indépendant Backbone, un titre lui aussi reprenant à son compte une société d’animaux humanisés qui fleure bon les polars noirs des années 50. Vous incarnez un détective à la Mike Hammer (inoubliable générique avec Stacy Keach) nommé Howard Lotor (un Raton Laveur, bien éloigné de son cousin Rocket) en quête de résolution d’affaires plus ou moins sordides. Toute la panoplie du parfait enquêteur est donc de sortie : bureau/appartement bordélique, imperméable beige, énigmes, infiltration, preuves et dialogues à tiroir.

Indépendamment de la construction de l’enquête à suivre dans la démo nommé sobrement « Prologue », ce qui attire chez Backbone c’est sa réalisation. En effet, le jeu est développé en Pixel Art ce qui en général peut vite me rebuter puisque j’ai trop avalé de pixels dans les années 80 et 90 … pourtant cette fois j’ai été bluffé car c’est vraiment beau et les effets de lumières sont franchement très réussis. Sans vous en dévoiler trop, je ne peux que vous inviter à tester ce jeu que je trouve prometteur en attendant sa sortie définitive prévue pour 2021 sur PC, Xbox One, PS4 et Switch … next gen peut-être ?

NDLR : Notez que la démo est uniquement dans la langue de Shakespeare.

A propos de OlderPlayer

Joueur depuis 1979, autant dire hier donc. Habitant d'adoption de Nosgoth je vis mes aventures aussi bien chez Sony, Microsoft, Nintendo que sur PC. Collectionneur, si vous avez une Panasonic Q ou une des GBA SP en or massif à vendre pour une poignée d'euros ... allez, je vous en débarrasserai de bon coeur ;-)
error: Alert: Content is protected !!