Accueil / PC / Call of Duty : Modern Warfare [TEST]

Call of Duty : Modern Warfare [TEST]

Call of duty modern warfare test review

Modern Warfare signe-t-il le retour de la licence Call of Duty sur le devant de la scène ?

A lire aussi : [TEST] Wolfenstein Youngblood

C’est sous la coupe d’Infinity Ward que la franchise Call of Duty nous dévoile le reboot de la célèbre série des Modern Warfare. Ce renouveau signe, à cette occasion, l’avènement d’un tout nouveau moteur de jeu qui fait plaisir à la rétine.

Bien que le précédent opus (Call of Duty : Black OPS IIII) ne proposait pas de mode campagne, Activision a décidé de donner raison aux fans ayant critiqué ce choix. En effet, Call of Duty : Modern Warfare renoue avec la tradition qui veut que le jeu soit scindé en plusieurs parties majeures dont la campagne et le multijoueur. Un troisième mode Spec Ops est présent à l’instar du mode Zombie des studios Treyarch.

La qualité de l’histoire justifie-t-elle un retour sur le devant de la scène ? Il est ici question d’un reboot de la série, mais le jeu ne se contente pas de reproduire le scénario du titre original. On a affaire à un préquel assez intéressant mettant en scène le Capitaine Price et son équipe aux prises avec une menace terroriste, saupoudré d’un conflit géopolitique faisant pas mal écho à la réalité.

Call of Duty Moder Warfare Price

L’histoire nous projette au sein d’un conflit moderne en passe de se mondialiser. La menace est double puisque nous disputerons ce conflit d’une part contre la menace terroriste nommée Al-Qatala, et d’autre part contre l’armée russe du Général Barkov.

Notre rôle dans tout ça, est de protéger les libertés du peuple de l’Urzikstan (un pays fictif) opprimé par un Général russe sans foi ni loi. De cette oppression naît une menace terroriste hors de contrôle dont les agissements se font ressentir jusqu’en occident.

Le parallèle avec le groupe terroriste Al-Qaïda et les événements réellement passés sont à peine cachés, et c’est finalement ce qui retient notre attention tout au long de l’histoire. Toutefois, ne nous méprenons pas, Activision a tenu à préciser que l’histoire reste fictive. Elle est racontée dans le cadre du divertissement et n’a pas vocation à relater des événements ou des faits réellement passés.

En somme, Activision a eu raison de produire ce mode campagne. Celle-ci est clairement à la hauteur de nos espérances, à défaut de proposer une durée de jeu convenable. Il est vrai qu’on en redemande et qu’on reste sur notre faim. Comptez jusqu’à 6 heures pour terminer le scénario, sachant que sa rejouabilité est sans intérêt.

Privilégiez un mode de difficulté supérieur ou égal à celui de « Commando » afin d’apprécier le gameplay du jeu. Cela vous forcera à utiliser davantage les différentes armes, et à garder un minimum de challenge pour ne pas finir l’histoire trop tôt.

Aussi, le moteur flambant neuf du jeu est le nouveau souffle espéré par la communauté depuis quelques années, et ce moteur fait du bien à cette campagne. C’est sans aucun doute le mode qui met le plus en valeur les graphismes du titre, c’est à se demander si certains passages ne frôleraient pas le photo-réalisme.

Call of Duty Moder Warfare

Cette qualité graphique est rendue possible grâce aux incroyables jeux de lumières, notamment lors des phases de gameplay dans la nuit complète. D’ailleurs, ce sont sans doute les moments les plus prenants du jeu. Nous jouons l’infiltration de notre équipe dans une résidence terroristes. C’est à la fois excitant, terrifiant, violent pour ne pas dire choquant. Des moments qui rappellent trait pour trait des instants du film Zero Dark Thirty.

Oui, certains passages sont durs émotionnellement, et peuvent parfois être évités lorsque le jeu nous le propose. Mais autant faire face aux réalités de la guerre, car celle-ci n’est pas propre et le travail doit être fait par nécessité.

La mise en scène valorise énormément le déroulement de l’histoire, mais trahit la présence trop récurrente des phases scriptées dans le jeu. Ce dernier est un couloir qui laisse peu de place à l’improvisation. Tous les instants sont calculés pour nous faire passer à tels endroits afin de déclencher telles actions. On a donc le sentiment partagé d’une campagne maîtrisée mais peu permissive.

Un dernier mot sur cette campagne pour souligner l’excellent sound-design, et une VF irréprochable.

Call of Duty Moder Warfare Farah Karim

Si cette entrée vous a convaincu, alors vous ne serez pas déçu par le plat principal. Mais avant d’y passer, on doit vous mettre en garde.
Le jeu est livré en kit, et chaque élément du jeu doit être téléchargé distinctement. Vous passerez des heures, voire des nuits entières pour les débits faibles, à télécharger des dizaines de gigaoctet de données même si vous possédez le disque du jeu. Sans parler des mises à jour chaque semaine qui mettront en P.L.S. votre disque dur. C’est un défaut majeur qui refroidira les joueurs occasionnels souhaitant juste se faire une partie vite fait.
Vous voilà prévenu !

Call of DutyModern Warfare Multi

Bien que le mode multijoueur de Call of Duty était considéré dans les premiers épisodes comme un bonus, aujourd’hui, c’est l’inverse. Attaquons le noyau dur par cette question qui brûle les lèvres, et dont les réponses sont infinies, à savoir : le multijoueur s’est-il amélioré ?

Pour répondre, nous lançons quelques parties et choisissons parmi la longue liste des modes de jeu disponibles. On reste sur du classique avec les matchs à mort par équipe, la domination, l’élimination confirmée ou la recherche et destruction. Bref, la majorité des modes de jeu restent très connus par la communauté, et il n’y a aucune surprise à les redécouvrir.

On note tout de même la présence de nouveaux modes de jeux qui apporte son lot d’originalité. Le mode escarmouche oppose deux joueurs contre deux sur des cartes plus réduites, tout en offrant des parties courtes et intenses. À l’inverse, le mode guerre terrestre dispose de grandes cartes et des combats jusqu’à 64 joueurs, soit 32 contre 32 avec la possibilité de conduire des véhicules.

Une fois le 6 contre 6 dépassé, le jeu devient plutôt brouillon. Les points de réapparition seront forcément moins fiables à mesure où les joueurs seront plus nombreux sur la carte. Les modes à objectif sont très difficiles à jouer sans tirer un trait sur notre ratio éliminations/morts.

Quelques véhicules légers sont disponibles sur de rares cartes à 6 contre 6, ce qui rappellera les premiers épisodes de la série. Mais c’est bel et bien en guerre terrestre que les véhicules sont les plus nombreux avec la possibilité de piloter des tanks et des hélicoptères.

Nous restons tout de même très loin de ce qu’offre Battlefield en termes de grandeur des champs de bataille et de la variété des véhicules. Modern Warfare montre vite ses limites techniques sur les consoles de salon standards dès lors qu’on sélectionne ce genre de mode. Le clipping et les textures baveuses tranchent vraiment avec la qualité technique globale du jeu.

Là où Call of Duty : Modern Warfare peut jouer la carte de l’originalité, c’est sur ses cartes en mode nuit avec le casque de vision nocturne. Par ailleurs, à l’heure où nous écrivons ces lignes, de telles cartes ne sont plus disponibles dans la rotation des maps, mais on espère pouvoir en profiter très bientôt, et que leur suppression n’est pas définitive. Sans compter les variantes de nuit ou les cartes à 32v32 ou 2v2, il reste tout de même 17 cartes à explorer dans les modes Classique et Hardcore.

Call of Duty Modern Warfare Multi 2

Dans l’ensemble, étant donné un large choix de mode de jeu, ces derniers sont plus ou moins intéressants en fonction de la manière dont vous avez envie d’appréhender le jeu. Toujours est-il que le gameplay est au rendez-vous avec un retour aux bases des premiers opus.

Il n’est plus question de jet-pack ou d’exosquelette dans ce Call of Duty, mais d’un gameplay au sol. On remarque peut-être une lourdeur apportée aux déplacements, qui les rend légèrement plus réalistes comparés aux derniers épisodes plus nerveux.

En outre, la capacité de pouvoir se pencher ou de se mettre à couvert derrière un objet est déjà présente dans l’épisode Ghosts, ce qui n’est donc pas une innovation de gameplay en soit. Par contre, on peut maintenant ouvrir un certain nombre de portes afin de surprendre un adversaire, ou les fermer afin de faire croire que personne n’est encore passé par tel endroit.

Call of Duty Modern Warfare Multi 4

Concernant les armes, équipements et objets de personnalisation, le contenu est toujours très généreux ! Pas moins de 31 armes disponibles pouvant être personnalisées avec plus de 68 accessoires. Difficile de quantifier tout ce qui est possible de faire pour modifier l’apparence de vos armes, tellement il y a de choix.

Terminons sur une note un peu moins joviale, je veux bien sûr parler du mode Spec Ops. Alors qu’on s’attendait à un mode coopératif en écran scindé, on se fourvoyait un peu ! La vérité dévoile une carte jouable à 4 en ligne, un peu vide, contre des ennemis qui apparaissent à l’infini et qui sont vachement vénères ! La difficulté est assez corsée et il vous faudra une équipe de talent pour remplir les missions qui vous incombent dans ce mode.Call of Duty Modern Warfare Multi 3

Pour vraiment terminer sur une bonne note, Call of Duty : Modern Warfare est compatible crossplay. Les joueurs PS4, Xbox One et PC peuvent jouer ensemble comme une seule et même famille. Vous pouvez désactiver cette option si vous avez peur de rencontrer la master race.

croix petit Positif Points Positifs

  • Une excellente mise en scène du scénario
  • Un nouveau moteur de jeu qui offre des moments parfois bluffants de photo-réalisme
  • Un gameplay efficace avec une multitude de modes de jeu
  • Une VF et un sound-design irréprochables
  • Un contenu généreux (cartes, armes et personnalisations)
  • Du crossplay PC, PS4 et Xbox One

croix petit Négatif Points Négatifs

  • Une campagne courte et trop scriptée
  • Certains modes de jeux demeurent brouillons
  • Le mode Spec Ops présente peu d’intérêt
  • Une qualité technique et visuelle en deçà sur les grandes cartes
  • Beaucoup trop de mises à jour interminables

Call of Duty : Modern Warfare

Notre avis - 8

8

Très bon

Call of Duty : Modern Warfare est un excellent cru cette année. Ce nouvel épisode renoue avec le gameplay d’antan tout en conservant la générosité du contenu des derniers épisodes. On déplore pourtant le manque de contenu de la campagne solo au détriment d’un mode Spec Ops dont on aurait pu se passer. Des fautes à moitié pardonnées lorsqu’on voit le travail apporté au moteur du jeu nous en met plein la vue.

User Rating: 4.6 ( 2 votes)

Call of Duty : Modern Warfare
Plateforme : PC, Xbox One, PlayStation 4
Développeur : Infinity Ward
Éditeur : Activision

Genre : FPS
Sortie : 25 octobre 2019
Testé à partir d’une version PS4 commerciale

A propos de GrandGTO

« Les jeux vidéo résultent d'un souhait naturel de faire faire aux ordinateurs des choses amusantes. » Nolan Bushnell

Regardez aussi

call-of-duty-modern-warfare-ray-tracing

Call of Duty Modern Warfare : Un trailer avec le RTX activé

Modern Warfare fait le beau en Raytracing. À lire aussi : Call of Duty Modern …

error: Alert: Content is protected !!