Accueil / Nintendo Switch / Crash Team Racing Nitro-Fueled [TEST]

Crash Team Racing Nitro-Fueled [TEST]

Crash Team Racing Nitro Fueled test

Crash Team Racing Nitro Fueled est-il le remake tant attendu par les fans ?

A lire aussi : Blood & Truth [TEST]

En octobre 1999, Naughty Dog sortait le géniallissime Crash Team Racing sur la PlayStation première du nom, et tous les joueurs gardent un excellent souvenir de ce jeu de kart déjanté !

La licence s’était faite quelque peu oubliée depuis ses suites Crash Nitro Kart sortie en 2003 et Crash Tag Team Racing en 2005, mais elle est aujourd’hui de retour grâce à Beenox et Activision avec ce remake baptisé Crash Team Racing Nitro-Fueled.

Et même si la comparaison avec Mario Kart est inévitable, et cela depuis le premier opus de 1999, Crash Team Racing apporte un univers propre, et un gameplay différent et très exigeant.

Crash Team Racing Nitro-Fueled fait partie de ces jeux faciles à prendre en main, mais difficiles à maîtriser. Il vous faudra des heures d’entraînement pour appréhender toutes les techniques de boost de vitesse, et bien plus encore pour apprendre par cœur chaque circuit.

Crash Team Racing Nitro Fueled - Capture

Dans CTR Nitro-Fueled, le dérapage est un art, et gare aux joueurs qui ne maîtrisent pas cette compétence. Tout s’articule autour d’une jauge de powerslide qui, lorsqu’on dérape, se remplit. Le but est alors de déclencher son powerslide au moment où sa jauge est au plus haut, sans quoi nous n’obtenons aucun boost.

Le powerslide est un boost qui peut être déclenché jusqu’à trois fois consécutivement. Réussir son powerslide à la perfection à trois reprises déclenche ce qu’on appelle le feu sacré. Le feu sacré est la technique que tout joueur se doit de maîtriser pour être rapide sur CTR. Il permet d’aller à la vitesse de la plupart des turbopads (cf. accélérateurs verts).
Vous devez entretenir votre feu sacré aussi longtemps que possible grâce à l’art du dérapage, mais pas uniquement. Il faut savoir que des sources de boost sont présentes un peu partout sur les différents parcours, comme les turbopads, mais aussi les différents tremplins et sauts possibles. Plus vous sautez haut, plus le boost est conséquent ! Tout cela vous permet d’entretenir ce bonus de vitesse.
Certains turbopads permettent d’atteindre la vitesse maximale possible sur CTR. Cette vitesse est appelée le blue fire en référence à la couleur bleue du pot d’échappement qui est propre à cette vitesse. La différence entre un joueur moyen et un joueur avancé se trouve dans sa capacité à entretenir son blue fire. Cela demande une maîtrise parfaite des dérapages et une connaissance sans faille des différents circuits.

Il faudra aussi compter sur les caisses bonus ! A l’instar d’un Mario Kart ou d’un Team Sonic Racing, ces caisses vous filent un coup de main en course. Disséminées un peu partout sur le circuit, elles permettent d’obtenir des bonus ou de balancer des malus à destination de vos concurrents. Parmi ces bonus se trouvent des caisses de fruits wumpa : obtenez-en 10 pour accroître la vitesse maximale de votre kart !

CTR-Egouts

Le feu sacré ainsi que le blue fire forment l’essence du gameplay de Crash Team Racing Nitro-Fueled. Et comme tous les joueurs n’ont pas forcément le même niveau de jeu, le titre propose trois niveaux de difficulté.

Le mode facile est clairement destiné aux joueurs ne maîtrisant pas les techniques de boost. C’est un mode conseillé pour les enfants ou les débutants.
Si vous utilisez régulièrement les techniques de boost, le mode moyen est conseillé pour un maximum de plaisir et de challenge.
Par contre, le mode difficile est clairement destiné aux joueurs avancés maîtrisant toutes les techniques à la perfection ! Le jeu ne vous fera aucun cadeau, et il sera très difficile pour vous de venir à bout du mode aventure à 100 % si vous n’ajustez pas la difficulté en fonction de votre niveau.

Crash Team Racing Nitro Fueled - Capture2

Comme vous le comprenez, Crash Team Racing Nitro-Fueled se destine aux joueurs expérimentés, mais aussi à un jeune public. En témoigne l’aspect cartoon et très coloré du titre, fidèle à Crash Bandicoot N. Sane Trilogy. Les personnages sont tous amusants, ils ont leurs propres répliques en VF, et ils sont tous barjo à leur façon. L’humour lié à l’univers de Crash est vraiment respecté.

Tous les contenus, à savoir les circuits, les karts et les personnages ont été repris des trois précédents opus de la licence, montrant que ce jeu est bien plus qu’un simple remake. On parle actuellement de 33 circuits et de 33 pilotes jouables. En termes de contenu et de customisation, il y a vraiment de quoi faire puisque chaque personnage peut revêtir plusieurs skins différents ou encore rouler avec de nombreux karts. Vous pouvez personnaliser votre véhicule avec la peinture, les roues et le sticker de votre choix. Chaque personnage possède des statistiques qui lui sont propres, mais toutes les options de personnalisation sont purement cosmétiques et ne donnent aucun avantage sur le gameplay.

Le jeu propose un mode aventure très classique et dans la veine de la licence, à la différence qu’on peut choisir entre le mode classique de 1999 ou le mode Nitro-Fueled. Contrairement au mode Nitro-Fueled, le mode classique nous met dans la peau de Crash Bandicoot et ne permet aucune personnalisation de son kart, ni de changement de personnage.

Crash Team Racing Nitro Fueled - Aventure

Passé le mode aventure, il reste une grande variété de mode en solo ou, pour une grande partie, en écran splité jusqu’à 4 joueurs. Vous pouvez participer à des courses classiques, contre la montre, ou de relique. Sont aussi disponibles, des batailles telles que la capture de drapeau ou des combats en arène, voire des défis CTR.

Comment ne pas parler du mode online ? Certes, il y a encore aujourd’hui quelques réglages à faire, les serveurs ne sont pas encore stables à 100 %. Les débuts ont été compliqués à cause – ou grâce – à la quantité de joueurs connectés à la sortie du jeu. Nous avons même vécu un « Crash » des serveurs pas plus tard qu’hier soir. Pourtant, et malgré ses défauts, le mode online tient la route. Les joueurs sont nombreux, les courses s’enchaînent bien, et la plupart des modes principaux sont là. Fait positif, on n’a pas l’impression de rencontrer tout le temps les mêmes karts avec les mêmes personnages, et cela grâce au système de personnalisation assez complet, comme évoqué plus haut.

À ce mode en ligne, il faut y ajouter des événements spéciaux ne nécessitant pas d’abonnement payant aux services online. Ces événements, baptisés Grand Prix, ont déjà débuté récemment avec le Grand Prix : Tour Nitro. Le tout a été mis en scène grâce à la CTR TV, une mini série animée vraiment bien réalisée. Le Grand Prix apporte du contenu gratuit, notamment de nouveaux personnages et un nouveau circuit. Tout porte à croire que la CTR TV prendra la parole régulièrement lors de futurs autres Grands Prix.

Tout compte fait, que peut-on reprocher à ce Crash Team Racing Nitro-Fueled ? En cherchant bien, on peut regretter un affichage limité à 30 fps. Cela ne dérange absolument pas le gameplay ou l’expérience. Néanmoins, un jeu plus fluide apporterait de manière certaine un confort supplémentaire. De la même manière, nous n’avons droit qu’à une résolution accrue sur les moutures Xbox One X et PS4 Pro, mais pas d’amélioration côté framerate.

Autre regret, l’absence du cross-plateform qui est un point assez handicapant si on veut disputer une course entre une Switch, une Xbox One et une PS4. Nous ne voyons pas ce qui bloque techniquement à la réalisation d’une telle fonctionnalité qui apporterait tellement à la communauté.

En somme, on ne saurait que trop vous conseiller Crash Team Racing Nitro Fueled. Le titre s’adapte vraiment à n’importe quel public et tout le monde devrait y trouver son compte.

croix petit Positif Points Positifs

  • Prise en main facile pour les débutants
  • Un gameplay exigeant à maîtriser
  • Un univers coloré et plein d’humour
  • Une richesse de personnalisation et des contenus

croix petit Négatif Points Négatifs

  • Le 30 fps fait un peu tâche
  • Il manque le cross-plateform

Crash Team Racing Nitro-Fueled

Notre avis - 9

9

Excellent

Beenox et Activision ont réussi le retour en force de Crash Team Racing. Le jeu est une aubaine pour tous les joueurs à la recherche d'un jeu multijoueur local et en ligne, dans un univers cartoon plein d'humour. Le gameplay est ultra riche et les options de customisation sont conséquentes !

User Rating: 3.85 ( 4 votes)

Crash Team Racing Nitro-Fueled
Plateforme : Switch, Xbox One, PlayStation 4
Développeur : Beenox
Éditeur : Activision

Genre : Course
Sortie : 21 juin 2019
Testé sur PS4 à partir d’une version fournie par l’éditeur.

A propos de GrandGTO

« Les jeux vidéo résultent d'un souhait naturel de faire faire aux ordinateurs des choses amusantes. » Nolan Bushnell
error: Alert: Content is protected !!