Accueil / PS4 / Blood & Truth [TEST]

Blood & Truth [TEST]

On a testé Blood & Truth, que vaut la dernière exclusivité du PSVR ?

A lire aussi : PS5 : Le jeu en ligne possible avec la PS4

Vous vous souvenez peut-être du jeu London Heist sur la compilation VR Worlds ? Eh bien avec Blood & Truth,  London Studio a décidé de transformer l’essai en expérience triple A. Nous retrouvons donc les mêmes mécaniques de shoot sur rail, accompagnées d’une mise en scène hollywoodienne, le tout saupoudré d’une ambiance série Z.

blood and truth test (3)

Dans Blood & Truth vous incarnez Rayan Marks, un ancien membre des forces spéciales, reconverti dans le crime organisé. Et chez les Rayans, on pratique le banditisme en famille ! Voitures de sport, cigares Montecristo, bureaux dans la City… Les affaires vont bien. Du moins jusqu’au décès du padre où les choses se corsent un peu avec l’arrivée de Tony Sharp. Un malfrat peu scrupuleux qui a flairé le bon coup et tente de prendre le contrôle de la petite affaire familiale.

A défaut d’être subtil, le scénario a le mérite d’être efficace avec des personnages bien barrés et des situations explosives. Le titre enchaîne avec un rythme effréné les séances d’action intensives, les puzzles et les cinématiques. C’est sûr, on n’a pas le temps de s’ennuyer pendant les 6/7 heures de la campagne.

blood and truth test (7)

Si certaines séquences de jeu comme les courses-poursuites à pieds ou en voiture sont ultra dirigistes, vous pourrez contrôler un minimum vos déplacements lors des phases d’infiltration. Pas question non plus de se mouvoir librement dans les niveaux, mais vous aurez tout votre temps pour sélectionner des points de passage prédéfinis à travers les environnements. Le level design est d’ailleurs plutôt bien pensé avec plusieurs itinéraires et pas mal d’objets à collectionner.

Par contre ouvrez bien l’œil, parce qu’il n’est pas possible de revenir en arrière. C’est un peu frustrant mais d’un autre côté, cela permet de garder un bon rythme dans le déroulement des opérations.

blood and truth test (8)

London Studio a fait un gros boulot sur l’interactivité des objets, vous pouvez saisir tout un tas de bibelots qui traînent dans le décor et jouer avec : ouvrir les tiroirs, fumer un cigare, manger des cookies, escalader des échafaudages, jouer les DJ sur des platines, hacker des terminaux de sécurité ou encore crocheter des serrures… Les interactions sont innombrables et assurent une excellente immersion.

Immersion renforcée par les bonnes sensations une fois l’arme en main.  Le jeu est jouable à la manette mais c’est avec les PlayStation Moves que le gunplay prend tout son sens. Avec un flingue dans chaque main, on se croit rapidement dans un film de John Woo, surtout lorsque le mode bullet time est enclenché ! Dans le feu de l’action, il ne faut cependant pas oublier de recharger ses armes et de se mettre à couvert derrière un abri, sous peine de se prendre une balle entre les deux oreilles.

Et les armes ne manquent pas : pistolets, fusils d’assaut, lance-grenades, fusils à pompe… Tout un arsenal à améliorer dans votre planque en ajoutant des accessoires comme des silencieux ou des viseurs laser.

blood and truth test dual gun

Le tracking fonctionne bien la plupart du temps, sauf lorsque les moves sont alignés avec le casque et la caméra. Cela arrive principalement quand vous utilisez les armes à deux mains à l’aide des 2 moves. Même problème pour recharger les flingues, vous devez porter la main au niveau de votre poitrine et attraper un chargeur puis l’insérer dans votre arme, on prend le coup de main rapidement mais ça arrive de se louper. Au final, rien de bien méchant mais les limitations du PSVR cassent forcément un peu l’immersion.

blood and truth test (4)

Visuellement, le titre se défend très bien avec des environnements variés et une mise en scène digne de Michael Bay. On est clairement dans le haut du panier des productions PSVR avec un rendu global très convaincant.

Pour ne rien gâcher, les personnages sont soignés et imposent une véritable présence à l’écran malgré un doublage VF un peu surjoué. Les dialogues sont un peu nanars mais collent finalement bien avec l’ambiance générale du titre. La partie audio se complète avec une excellente bande son qui oscille entre le hiphop et les thèmes James Bondesque.

Un dernier mot sur le confort d’utilisation qui s’avère correct. Si vous êtes sensible au motion sickness, vous pourrez avoir la tête qui tourne après certains passages un peu raides. Heureusement avec l’option confort qui ajoute un effet vignetage pendant les déplacements, l’expérience reste largement supportable.

croix petit Positif Points Positifs

  • Une mise en scène à couper le souffle
  • Une immersion au top
  • L’ambiance série Z complètement assumée
  • Graphiquement convaincant

croix petit Négatif Points Négatifs

  • Quelques ratés pour le tracking
  • Attention au motion sickness pour les plus sensibles

Blood & Truth

Notre avis - 8

8

Très bon

Avec Blood & Truth, London Studio nous propose de la VR à la sauce hollywoodienne, à ne surtout pas manquer pour les John Wick virtuels.

User Rating: 4.08 ( 2 votes)

Blood & Truth
Plateforme : PlayStation 4
Développeur : London Studio
Éditeur : Sony

Genre : FPS VR
Sortie : 28 mai 2019
Testé à partir d’une version fournie par l’éditeur

A propos de Djin

Lorsque le Djin des cavernes n’est pas en train de s’énerver sur Destiny, vous pouvez le trouver sur Reddit, il sort parfois de sa tanière pour décompresser avec le dernier event UFC. (Twitter : @Djin_Nxt)
error: Alert: Content is protected !!