Accueil / Actualité Généraliste Jeux-Vidéo / Événements Jeux-Vidéo / Summer Game Fest : Starfield, gameplay et mécaniques

Summer Game Fest : Starfield, gameplay et mécaniques

On continue dans le Summer Game Fest avec Starfield, LE prochain AAA de Bethesda attendu par tout le monde au tournant. Projet assez mystère sorti d’un trailer, c’est l’occasion d’en apprendre davantage aujourd’hui.

À lire aussi : Summer Game Fest : une extension pour Aliens Fireteam Elite – Pathogen

Starfield

Starfield est le prochain bébé de Bethesda que vous connaissez surtout pour le très souvent rééditer à toutes les sauces The Elder Scroll V : Skyrim. Starfield se présente comme un nouveau AAA cette fois dans un environnement science-fictionnel.

Au programme, des mécaniques de RPG classiques, un immense terrain à explorer, de la personnalisation de vaisseau… mais force est d’admettre qu’à la rédac, ça ne nous a pas fait vibrer. Le jeu semble techniquement encore mal fini, en témoignent par exemple les animations faciales particulièrement rigides qui ne sont pas sans rappeler Mass Effect Andromeda.

Par ailleurs, qu’on soit appelé par la direction artistique du jeu ou non est une chose, mais son immensité laisse au mieux dubitatif, au pire réticent. Difficile de ne pas penser à No Man’s Sky qui a sa sortie aussi promettait monts et merveilles. Si le rattrapage au vol de Hello Games devrait en inspirer plus d’un dans l’industrie, le terrain de jeu promis par Starfield a néanmoins de quoi faire sonner une alarme dans un coin de la tête. Avec un tel photo réalisme, les deux seuls opposants sont Elite Dangerous et Star Citizen.

Si le premier se contente d’être superficiel et “d’instancier” le moindre aspect du jeu, le second est le projet de jeu le plus ambitieux de notre ère et est devenu un pionnier dans beaucoup de domaine pour promettre ni plus ni moins que le plus grand terrain de jeu du monde aux joueurs. Starfield semblant manifester des ambitions sinon similaires carrément supérieures, difficiles de se dire qu’un jeu dont on vient de voir pour la première fois du gameplay et qui doit sortir dans moins d’un an tiendra des promesses aussi vastes. En espérant avoir tort.

A propos de Johanna

Avatar
28 ans, pétillante et toutes ses dents. Je respire la joie de vivre et je suis une passionnée de tout un tas de trucs ! Des jeux vidéo aux motos en passant par l'art déco (en vrai c'est faux, j'aime pas l'art déco mais je voulais une rime), je suis ici la pionnière. Celle qui explore et va au fond des choses, qui creuse les sujets et cherche tout ce qui est caché derrière ce qu'on nous montre. Laissez-moi lever le voile pour vous, voulez-vous ? Joignable sur Discord ici : Johanna#3616

2 Commentaires

  1. Avatar

    Alors plusieurs choses :

    1) Contrairement à No Man’s Sky qui a du sortir vite vite vite fini ou non, merci Sony, Starfield a déjà été repoussé 2 fois.

    2) C’est plutôt du côté de Cyberpunk qu’on devrait regarder en terme d’attentes. Ne pas répéter ces erreurs-là car le jeu même encore actuellement est loin d’être parfait techniquement. Est-il jouable et intéressant pour autant ? Oui.

    3) On reproche déjà à Starfield d’être vide…MDRRRRR…Jusqu’à preuve du contraire nous sommes les seuls êtres vivants de l’univers donc les autres planètes sont…..VIDES. En théorie.

    4) La vraie question à se poser c’est plutôt ce que Starfield va attendre du joueur. Bac à sable ? Histoire véritablement construite ? Simple jeu de farm ou de mining ? C’est plutôt là où j’ai des crainteset notamment sur le gampelay et le gun fight.

    5) Skyrim a-t-il été une réussite ? Oui je pense (doux euphémisme),était-il aussi ambitieux à l’époque ? Certainement donc Bethesda sait faire.

    Bref, laissons àce jeu le temps de se terminer, il reste environ un an de développement, on sait déjà que le développement est difficile, des fuites de certains employés en témoignaient il ya quelques mois, notamment les combats spatiaux et ce que j’ai vu hier la dessus m’a plutôt rassuré.

    Quand je vois le marasme actuel du Jeux vidéos entre tous ces remakes complètement discutables pour certains (notamment TLOU qui après une sortie PS4 puis un remaster va maintenant avoir un remake, le jeu à moins de 10ans mdrrrr),les jeux service comme Destiny qui ne proposent plus rien d’intéressant (Oui je sais,vous adorez payer des saisons tous les 3 mois selon des standards précis et là encore injustifiés (donjons), on refera pas le débat) et bien je me dis que toutes ces pépites indé qu’on a vu en 4 jours là (The Last Faith, American Arcadia, The Plucky Squire, The Cub, Thristy Suitors, Hollow Knight 2 et tant d’autres) ou même des jeux attendus voire ambitieux A Plague Tale, Starfield et d’autres aussi vont faire le PLUS GRAND BIEN.

    Et Oui Starfield ne sera surement pas parfait day one, on peut même espérer un report supplémentaire mais bordel que le résultat peut etre brillant, gardons plutôt cet optimisme sans se hyper bêtement pour autant.

    • Avatar

      Alors. Dans l’ordre :

      1 – Que le NMS fut repoussé ou non n’entre pas en ligne de compte. La seule chose qui entre ligne de compte, c’est la finalité, pas les raisons de cette finalité. Surtout que peu importe qu’il ait été repoussé deux fois et pas NMS, si la finalité c’est que les deux jeux ne bénéficient pas du temps de développement nécessaire pour être en bon état, la finalité demeure la même, sortie repoussée ou non.

      2 – Cyberpunk day one sur PC était tout à fait jouable et loin de mériter les tombereaux de merde que les joueurs et la presses lui ont adresser. Assassin’s Creed Valhalla était techniquement bien plus problématique que CP”77 et pourtant il est passé comme une lettre à la poste. Tirer encore sur Cyberpunk, surtout aujourd’hui, relève au bas mot de mauvaise foi.

      3 – Quand on parle de vide, on parle de vide de contenu, pas de vide de vie. Et ça Elite Dangerous l’a bien compris en opérant une refonte afin de dynamiser son gameplay d’exploration en gardant sa (relative) cohérence scientifique. Désormais, le scan et la cartographie des planètes sont des phases actives de l’exploration, de même que depuis Odyssey, cette activité s’étend à la bio-analyse au sol. Le propos de fond étant que si Starfield est gigantesque mais vide d’activité, il n’y a aucun intérêt au gigantisme en question.

      4 – Skyrim est un succès, certes, mais sorti de la taille de sa map, au demeurant grandement instanciée, c’est surtout un jeu particulièrement surcôté et vieillissant. Et quand je vois Skyrim, je vois surtout un jeu gigantesque pour être gigantesque, avec une narration un peu bancale et des mécaniques déjà datées le jour même de sa sortie.

      De fait, j’estime que les craintes évoquées dans l’article sont à tout le moins légitimes. Mais même sans parler de ça, Starfield, qu’en tant que grande passionnée de jeu de ce genre je suis assidument… bah je dois bien admettre que ça m’a pas faite vibrer. Ça n’a touché aucune corde sensible ni ne m’a réellement appelée. Il n’y a rien qui ait déclenché la fameuse hype, contrairement par exemple à Aliens Darkdescent, Warhammer 40K Darktide ou l’extension d’Aliens Fireteam que j’ai couvert à la volée ces derniers soirs.
      Bon, ceci étant je te rejoins, la mode des remakes, remaster, reforge et autre, surtout pour des jeux qui n’ont même pas une génération d’écart, ça commence vraiment à être gavant et ça devient difficile de se dire que les studios ne perdent pas leurs ressources sur ce genre de projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.