Accueil / Actualité Généraliste Jeux-Vidéo / Événements Jeux-Vidéo / Summer Game Fest : la cinquième classe de Diablo IV et la date de sortie

Summer Game Fest : la cinquième classe de Diablo IV et la date de sortie

Blizzard enchaîne les annonces et c’est au tour de Diablo IV d’être gâté avec sa cinquième et dernière classe révélée : le Nécromancien. Mais pas uniquement puisqu’on aborde divers aspects du jeu au passage.

À lire aussi : Summer Game Fest : Rafale d’infos pour Overwatch 2 !

Diablo IV

Cinquième classe : le Nécromancien

Passons outre ma déception de ne pas voir un Paladin et à plus large échelle, de voir le jeu se limiter à cinq classes à sa sortie pour accueillir le Nécromancien, prêtre de Rathma.

Classe basée sur l’invocation introduite d’abord dans Diablo 2, puis dans son successeur en un DLC, le Nécromancien maîtrise la mort, les malédictions et, vous le verrez, la magie du sang.

Des informations sur le titre

Date de sortie

Blizzard confirme la date de sortie du jeu pour 2023. Un pari osé que de sortir le titre si rapidement (j’avais personnellement parié sur fin 2024/début 2025) quand on sait à quel point le titre est attendu au tournant après le fiasco Immortal et l’abandon dix ans durant de Diablo III.

Personnalisation du personnage

Vantant la diversité des peuples de Sanctuaire, il est important pour Blizzard que chacun puisse créer un avatar comme il l’entend. Si d’abord vous choisirez une classe parmi les cinq proposées entre le Barbare, le Voleur, le Druide, la Sorcière et le Nécromancien, vous découvrirez ensuite un outil de création de personnage que Blizzard promet particulièrement poussé.

Mais, cette personnalisation ne prendra pas fin ici puisqu’ils comptent insister particulièrement sur la diversité de gameplay au sein même de chaque classe.

Exploration et aspect MMO

L’exploration prendra une place prépondérante dans Diablo IV, d’où l’ajout des montures par exemple. Répondant d’ailleurs à une inquiétude des joueurs, ils indiquent que chaque parcelle du monde de Diablo IV a été pensée pour du combat, ne vous attendez donc pas à traverser des étendues vides, toujours selon eux.

Ils en profitent pour introduire la mécanique des Bastions. Au départ, il s’agira de lieux aux mains des forces des Enfers. Libérer ces Bastions permettra de les repeupler avec des PNJ et de récupérer du butin. Nettoyer ces Bastions permettra également de révéler des donjons, que Blizzard promet au nombre de 150, en prime dotés d’une grande rejouabilité puisqu’il est promit qu’à chaque entrée dans un donjon, le contenu et la disposition de celui-ci sera différente.

Et tout ça sans compter les boss hors instance…

Pour parfaire la facilité de rejoindre vos amis, le jeu sera entièrement crossplay entre toutes les plateformes, facilitant ainsi notamment les zones dédiées au PvP, maudite par Mephisto, le Seigneur de la Haine. Vaincre vos ennemis dans ces zones vous octroiera évidemment du butin.

Avis personnel : après avoir vu leur gestion de l’aspect MMO dans Diablo Immortal, je suis très sceptique quant à la qualité de la mécanique qui a semblé davantage nuire à l’expérience qu’a véritablement la servir. À surveiller, Blizzard ayant dit qu’ils comptaient laisser au joueur le choix “poursuivre Lilith seul ou à plusieurs“, ce qui peut vouloir tout et rien dire à la fois. S’agit-il de la campagne uniquement ? Cela signifie-t-il que contrairement à Immortal, aucun moment ne sera obligatoirement multijoueur mais qu’on verra quand même les autres ou bien que chacun peut faire sa sauce dans son coin sans voir personne ? Allez savoir…

Endgame

Blizzard promet que la fin de l’histoire sera phénoménale, sans pour autant signifier que votre aventure prenne fin à cet endroit. La fin de l’histoire est supposé marquer le départ d’une nouvelle aventure : l’entrée dans le endgame.

Au programme ? Donjons Cauchemardesques, des donjons regorgeant d’ennemis plus fort et améliorés. L’Arbre des Murmures qui vous attribuera des objectifs hors instances et un système de primes.

Enfin, évidemment, le système de Parangon qui promet d’être retravaillé pour ce nouvel opus dans notre lutte contre les Enfers !

Source : Site Blizzard (en)

A propos de Johanna

Avatar
28 ans, pétillante et toutes ses dents. Je respire la joie de vivre et je suis une passionnée de tout un tas de trucs ! Des jeux vidéo aux motos en passant par l'art déco (en vrai c'est faux, j'aime pas l'art déco mais je voulais une rime), je suis ici la pionnière. Celle qui explore et va au fond des choses, qui creuse les sujets et cherche tout ce qui est caché derrière ce qu'on nous montre. Laissez-moi lever le voile pour vous, voulez-vous ? Joignable sur Discord ici : Johanna#3616

2 Commentaires

  1. Avatar

    Décu mes deux classes favorite de Diablo sont Paladin et Moine 🙁

    • Avatar

      Et moi donc… dans TOUS les jeux du genre, c’est Paladin/Prêtre ou une classe basée sur une magie du Sacré. Là, l’annonce du Nécromancien c’est la douche froide. J’ai même réalisé après coup que ça veut dire que le seul vrai perso CàC sur les cinq classes, ce sera le Barbare. Donc on à un CàC, un ranged physique, trois ranged/mid-ranged magique.
      Un CàC magique aurait vraiment fait contrepoids dans cette équation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.