Accueil / Le Radar / Diablo 4 / Diablo IV – Création, personnalisation d’avatar, moteur et ennemis

Diablo IV – Création, personnalisation d’avatar, moteur et ennemis

Diablo 4 personnalisation

Qui dit nouveau trimestre, dit nouveau rapport de progrès pour Diablo IV !

À lire aussi – Diablo IV – Aperçu des objets légendaires & uniques

Comme chaque trimestre, Blizzard nous gratifie de son rapport d’avancée sur Diablo IV. Si vous êtes familier du sujet et que, comme moi, vous attendez le jeu en polissant haches et dagues, vous n’apprendrez rien de particulier en plus. En effet, pour ce rapport, l’équipe a fait le choix de se concentrer sur la création et la personnalisation de nos avatars, ainsi que de présenter quelques ennemis.

Création et customisation de personnage

Ce n’est désormais plus un secret, le prochain Diablo a prévu de frapper fort concernant la création de personnage. Ici, Blizzard approfondi quelque peu le sujet et présente le Repaire, un endroit servant à personnaliser votre personnage une fois en jeu.

La volonté ici est clairement de marquer le pas avec la concurrence. Rares sont les jeux en vue 3D isométrique qui s’attardent sur la création de personnage. Mais l’adage disant que c’est inutile, et par conséquent indispensable, a la vie dure dans la communauté Blizzard, aussi ces derniers ont bien compris l’importance de l’outil. Le rendu, tant en terme de direction artistique que de qualité reste au delà de tout ce que la concurrence présente pour le moment pour un jeu de ce type. Voyez plutôt.

Note : Blizzard choisit de publier ses images avec une très grande résolution, si vous souhaitez les voir dans la résolution d’origine pour mieux contempler le travail, suivez le lien du rapport en début d’article.

Bien entendu, qui dit création de personnage dit choix du genre de ce dernier. Aussi, Blizzard présente le rendu des armures qui s’adapte à la morphologie des personnages, avec un rendu sur les classes du Barbare et du Voleur.

Pour conclure cette section, je me permets de mettre une capture d’écran de mon propre personnage de Diablo 3, à des fins comparatives, que vous jugiez du bond en avant.

 

Le Repaire et le moteur de jeu

Le Repaire fera partie intégrante du processus de personnalisation de votre avatar car il servira à la gestion du cosmétique de ce dernier.
Blizzard annonce avoir fait énormément d’efforts pour Diablo IV, allant même jusqu’à modéliser la transpiration, et avoir surtout travaillé sur le rendu des matériaux. Au regard du travail accompli et de l’importance qu’ils veulent offrir à l’apparence dans Diablo IV, ils annoncent que le personnage sera vu en de nombreux endroits tels que les menus, les onglets sociaux mais surtout, les cinématiques.

Diablo 3 avait pris le parti, comme conscient de la faiblesse de son moteur, de faire des cinématiques semi-animées précalculées. Avec Diablo IV, c’est fini. Votre personnage sera intégré aux cinématiques, parfois même en gros plan. De quoi mieux comprendre l’importance de travailler autant le rendu des personnages et des armures…
Ils indiquent d’ailleurs que la cinématique de présentation du Voleur est entièrement conçue avec le moteur du jeu. Ce qui confirme un rendu encore inégalé dans un jeu de ce type.

Enfin, pour illustrer son moteur plus en détail, Blizzard présente deux cinématiques montrant des animations au ralenti, avec différentes armures et différentes personnages.

Le système de teinture

Pas vraiment nouveau car déjà présent dans Diablo 3, le système de teinture fait son retour. Souvent moqué dans le précédent opus où la coloration offrait un rendu discutable avec les différentes couches visibles sur l’objet, Blizzard a pris le problème à bras le corps. Et je ne dis pas ça par rapport à la circonférence des bras du Barbare, ici en exemple !

De nouveaux ennemis

Enfin, Blizzard conclut son rapport en présentant de nouveaux ennemis ainsi que comment, pourquoi et dans quel but ils ont été conçus ainsi. L’idée est toujours de se placer dans une direction artistique beaucoup plus sombre et sanglante que Diablo 3.

C’est encore une fois l’occasion de voir le moteur du jeu en action, qui gère aussi bien la physique que les lumières, les reflets et les aspects des différents éléments. Ainsi, au festival sont attendus…

L’Évêque de Sang

Le Seigneur Squelette

Une araignée pondant dans le corps de sa victime ( âmes sensibles s’abstenir )

Et enfin, une Succube

Voilà qui conclut donc ce rapport trimestriel qui, bien qu’un peu avare, offre des détails sur des infos déjà connus et permet à Blizzard d’honorer sa promesse d’une communication bien plus sérieuse sur la licence Diablo depuis la Blizzcon 2019.

A propos de Johanna

Avatar
28 ans, pétillante et toutes ses dents. Je respire la joie de vivre et je suis une passionnée de tout un tas de trucs ! Des jeux vidéo aux motos en passant par l'art déco (en vrai c'est faux, j'aime pas l'art déco mais je voulais une rime), je suis ici la pionnière. Celle qui explore et va au fond des choses, qui creuse les sujets et cherche tout ce qui est caché derrière ce qu'on nous montre. Laissez-moi lever le voile pour vous, voulez-vous ? Joignable sur Discord ici : Johanna#3616

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.