[HARD] La fameuse Xbox One X Cyberpunk 2077 Edition

console xbox cyberpunk 2077

#PasRaisonnableAssumé

[divider style=”dotted” top=”2″ bottom=”2″]

A lire aussi : Un RPG, des loots et des donjons pour la prochaine licence de Bungie

[divider style=”dotted” top=”2″ bottom=”2″]

Ces derniers temps nous avons peu parlé de Cyberpunk 2077 je trouve … vous savez le prochain titre d’un petit développeur à peine connu nommé CD Projekt Red ? Ceci dit je doute fort que vous soyez passé à côté du lancement de la Xbox One X Collector – tirée parait-il à 45.000 exemplaires – à 299€ en fin de semaine dernière.

Un design très réussi

[divider style=”normal” top=”2″ bottom=”2″]

Ayant été très raisonnable, essayé d’être raisonnable, bref … j’ai craqué. Beaucoup de choses ont été dites ou écrites sur cette machine, mettons quand même les points sur le « i ». La console est une Xbox One X dotée d’un disque d’un Teraoctet (750 Go disponible en réalité), jusque-là rien de bien original. Sachez que la déco bariolée (même le câble HDMI est coloré) est très réussie et au toucher est légèrement en relief ce qui infirme mon idée de départ « pffffttt encore un vieux sticker collé », donc non. Seul petit regret à ce sujet, je trouve (comme d’autres que je ne nommerais pas) le dos plus réussi, parce que un brin plus sobre au niveau des couleurs … mais comme les goûts, il parait que ça ne se discute pas. Petit plus également la boite contient un pied (standard car non customisé) pour mettre la console à la verticale, il faut juste une très haute étagère. La manette, qui peut aussi être acquise individuellement d’ailleurs, est de mon point de vue très sympa. Idem pas de simples autocollants puisque les inscriptions sont littéralement gravées dans le plastique. Notez aussi et surtout que ladite manette à un grip … un pur bonheur pour ceux qui comme moi subissent le plastique brut des pads Xbox One X d’origine depuis sa sortie en 2017.

Icône du jeu … oui je te vois et tu m’énerves

[divider style=”normal” top=”2″ bottom=”2″]

D’un point de vue technique rien de particulier à noter si ce n’est qu’il n’y a pas de « redeem code » imprimé dans le contenu de la boite. C’est directement lors du démarrage (post mise à jour de rigueur bien entendu) que vous serez invité à revendiquer votre version de Cyberpunk 2077 « Limited Edition » et à télécharger 100 Mo. Frustrant d’ailleurs de voir le jeu dans sa collection sans pouvoir y jouer mais bon, vivement le 17 septembre prochain, à moins qu’il n’y ait un preload ? Et oui je sais, vous allez essayer de le lancer, j’ai essayé aussi … mais le Microsoft store vous dira que nenni « c’est trop tôt ! » snif. Ah si, à l’allumage, tout comme la Xbox 360 Star Wars émettait le son de R2-D2, ici une sorte de bruit robotique accompagne l’initialisation de la console et un voyant vert apparaît sur la façade.

Un savoir-faire marketing

[divider style=”normal” top=”2″ bottom=”2″]

Enfin, vous avez probablement entendu parler d’un message caché sur la console qui se trouve imprimé sur le côté, inscriptions visibles uniquement avec une lampe UV. Il s’agit simplement de « Merci » écrit dans différentes langues dont le français. Sachez aussi qu’un QR code placé sous la manette vous enverra vers une piste Youtube non-répertoriée. Il s’agit d’un morceau aux influences plus heavy 80’s à la Venom que purement punk nommé « The ballad of Buck Ravers » interprété par Samurai. In fine il faut reconnaître à CD Projekt que « leur » console intrigue, d’ailleurs peut-être trouverons-nous d’autres secrets inscrits sur la machine une fois le jeu sorti… qui sait ?

[divider style=”dotted” top=”2″ bottom=”2″]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *