Accueil / ARCHIVES Actualité 2015-2021 / GTA V : La demande de procès de Lindsay Lohan finalement rejetée

GTA V : La demande de procès de Lindsay Lohan finalement rejetée

Gta-v-lindsay-lohan

La cours d’appel a rendu son verdict dans l’affaire Lindsay Lohan VS Rockstar.

A lire aussi – Quand Snoop Dog menace Bill Gates de passer sur Playstation

Depuis 2014, Lindsay Lohan souhaitait intenter un procès au studio Rockstar et à l’éditeur Take-Two pour utilisation de sa personne dans GTA V.

Ce procés n’aura finalement jamais lieu puisque qu’un juge de la cour de Manhattan a rejeté la demande de la plaignante.

Ce procès se centrait sur deux images :

Les avocats de Lindsay Lohan ont précisé que ces illustrations représentaient l’actrice, que ce soit par ses cheveux blonds, son bikini, ses bijoux, son téléphone portable, ses vêtements ou le signe “Peace” avec sa main. Sur le Tshirt blanc de la jeune femme blonde en train de se faire arrêter, il y aurait un L et un O inscrits, pour faire le lien avec “Lohan”. De plus, une mission du jeu nous demandait d’aider une star à s’échapper des paparazzi qui la harcelaient. Durant cette quête, le personnage nous racontait ses déboires, apparemment similaires à la vie de Lindsay Lohan.

En Mars dernier, les avocats de Rockstar ont voulu faire rejeter l’affaire à Manhattan, se défendant grâce Premier Amendement (qui défend la liberté d’expression), mais le juge avait alors refusé cette requette. C’est un comité d’appel qui, ce jeudi, a finalement rejeté la plainte, affirmant que les images du jeu vidéo en cause n’étaient pas considérées comme de la publicité ou du commerce :

“Même si nous acceptons les affirmations de la Plaignante stipulant que les représentations du jeu vidéo sont assez proches pour être considérées comme étant des représentations de la Plaignante, ces réclamations devraient être rejetées parce que ce jeu vidéo ne tombe pas sous les définitions légales de la “publicité” ou “commerce”. […] L’histoire unique de ce jeu vidéo, les personnages, les dialogues et l’environnement, associés à la capacité du joueur de choisir la façon de procéder dans le jeu, en font une œuvre de fiction satirique.”

Voilà qui est dit ! L’image de Lindsay, si elle a bien été utilisée, ce qui reste à prouver, n’a pas été introduite dans GTA V dans un but commercial, l’actrice se retrouve donc sans procès.

source : The Wall Street Journal

A propos de Ana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.