Firewatch : Participez à la traduction du jeu

test_firewatch_splash

Firewatch n’est disponible qu’en anglais ? Plus pour longtemps !

[divider style= »dotted » top= »5″ bottom= »5″]

A lire aussi : Notre test de Firewatch

[divider style= »dotted » top= »5″ bottom= »5″]

Le succès et la saveur de Firewatch, un brillant walking-simulator, réside principalement dans ses dialogues et les échanges remplis d’humour de notre personnage Henry, et de son interlocutrice Delilah.

L’équipe de Campo Santo nous avait déjà confirmé personnellement l’arrivée prochaine de traductions sur PC et sur PS4, réalisées par des traducteurs professionnels, comprenant l’espagnol, le français, l’allemand, l’italien, le russe (déjà dispo sur PC) et le chinois simplifié.

Le russe provient d’ailleurs d’un fan du jeu nommé Slava Mostitsky. Il a tout traduit en russe dans son coin avant de proposer son travail à l’équipe, qui l’a revu et intégré à son jeu via une mise à jour sur Steam.

Depuis, Campo Santo a décidé de rendre ses lignes de texte public sur le site Github, afin que chaque joueur puisse faire sa propre traduction et que le jeu soit traduit en un maximum de langues ! Ces traductions non-officielles ne seront jamais commercialisées, ni incluses dans les versions commercialisées du jeu. Elles resteront à la disposition des joueurs PC sur le site Github.

Si vous souhaitez utiliser l’une des traductions partagées par un joueur, téléchargez-la puis installez-la directement dans le dossier de votre jeu Firewatch.

A noter que jusqu’à présent, les fichiers de traduction ne peuvent supporter que les caractères Latin-1.

Sur le site Transifex, la communauté des joueurs souhaite se regrouper pour effectuer les traductions ensemble. Il est alors possible de voir que leur traduction en Breton par exemple, n’est faite qu’à 3% pour le moment, alors que la version turque est déjà à 29% et la version française (non-officielle donc) est à 86%.

source : Campo Santo

Retour en haut