George Lucas revient sur sa comparaison de Disney à des esclavagistes

george-lucas

Comme nous vous en parlions dans cet article, George Lucas a eu des mots un peu maladroits le 25 Décembre dans une interview accordée au journaliste/présentateur TV Charlie Rose.

[divider style=”dotted” top=”3″ bottom=”3″]

A lire également : Geroge Lucas discute de Star Wars – Retrouvez l’interview en vidéo en anglais et traduite dans notre article

[divider style=”dotted” top=”3″ bottom=”3″]

En effet, durant cette interview, George Lucas, pris par l’émotion, est allé jusqu’à dire avoir vendu ses enfants – les films Star Wars – a des esclavagistes blancs. Il s’agit bien évidemment de Disney qui a racheté Lucasfilm pour 4 milliards de dollars en Octobre 2012 et a sorti Star Wars VII : Le Réveil de la Force en Décembre dernier.

Lucas revient aujourd’hui sur ces paroles un brin extrêmes et s’excuse pour cette “analogie vraiment inappropriée“. Voilà ce qu’il ajoute :

guillemets entrée Je suis ravi du travail qu’a fait Disney et époustouflé par le succès et le nouveau record qu’a atteint ce blockbuster : The Force Awakens. Je suis très fier de JJ [Abrams] et de Kathy [Kennedy].
J’ai travaillé avec Disney pendant plus de 40 ans et c’est eux que j’ai choisi comme gardiens de Star Wars, pour le grand respect que j’ai envers la compagnie et la direction de Bob Iger [président-directeur général de la Walt Disney Company]. Disney prend remarquablement bien soin de la franchise et de son expansion. Je reviens rarement sur des choses que j’ai pu dire pour les clarifier mais je pense qu’il est important de faire comprendre que je suis très heureux que Disney ait repris la licence et la fasse avancer de façon si passionnante, dans les films, à la télévision et dans ses parcs. guillemets sortie

Sur la toile, certains fans prennent la défense de Lucas et de son droit à la critique de son successeur, tandis que d’autres jugent qu’il a dépassé les limites et qu’il est ingrat envers la compagnie qui lui a tout de même donné plusieurs milliards de dollars.

George Lucas a toujours dit, même avant de vendre à Disney, qu’il ne pouvait pas confier Star Wars à d’autres sans être sur le dos du réalisateur, l’aider et le conseiller sans cesse. Dur dur pour lui de ne plus avoir le droit de le faire.

Comme il le disait, justement dans cette interview avec Charlie Rose : “Il faut laisser ça dans le passé et c’est très très très dur à faire.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *