Quand George Lucas dit avoir vendu Star Wars à des esclavagistes blancs

george_lucas

Pendant que Disney se réjouit du succès de Star Wars Épisode 7 après avoir acquis la licence et la société Lucasfilm pour 4 milliards de dollars, le papa de Star Wars, lui, est loin d’être content.

En effet, dans une interview accordée au journaliste/présentateur TV Charlie Rose le 25 Décembre 2015, George Lucas, qui a toujours été très protecteur de sa saga et de ses films qu’il surnomme “ses enfants”, revient sur sa vision de Star Wars et sur cette vente qu’il n’a pas aimé.

Dans cette première partie de l’interview, il décrit l’impact des premiers Star Wars sur le futur de la licence :

Charlie Rose commence en stipulant que Steven Spielberg a dit “Star Wars est le moment où l’industrie du cinéma a changé.” Ce à quoi Lucas répond :

guillemets entrée Oui, ça a changé pour le meilleur et pour le pire. Lorsque vous apportez de nouvelles choses dans une société, c’est comme l’équilibre de la Force, vous pouvez l’utilisez pour le Bien ou pour le Mal. Et lorsqu’il y a un nouvel élément, les gens ont tendance à trop en faire, à en abuser. Pour Star Wars, il y a deux choses dont les gens abusent encore même en ce moment :

1 – Quand Star Wars est sorti, tout le monde a dit “c’est un film idiot, c’est juste des batailles dans l’espace, c’est pas réel, c’est creux”. Et j’ai dit “non, ce n’est pas creux, ce ne sont pas que des batailles dans l’espace. C’est beaucoup plus profond et compliqué que ça.” mais personne ne m’a écouté, ils ont continué à dire “oh j’aime les vaisseaux, etc.” Et c’est cette partie avec tous les vaisseaux dont les gens ont beaucoup abusé. Tout le monde s’est mis à faire des films avec des vaisseaux spatiaux, et ils étaient tous horribles et ils ont tous perdu des sommes énormes d’argent. Alors que vous savez, c’est plus profond que ça, vous ne pouvez pas juste faire des films sur des vaisseaux spatiaux.

2- C’est la technologie. Les gens se sont dit “ok, on va utiliser cette nouvelle technologie, c’est génial”, surtout ensuite lorsque tout a été numérisé et qu’on a pu vraiment TOUT faire, les gens en ont beaucoup abusé, ils s’en servaient tout le temps, pour les couleurs, les sons… Dès qu’il y a quelque chose de neuf, ils l’utilisent en oubliant que derrière il y a une histoire, alors que c’est le plus important. Il faut raconter une histoire en utilisant cette nouvelle technologie, et non pas utiliser cette technologie pour raconter une histoire. Ils ont vraiment abusé pour ça, surtout dans une société capitaliste d’un point de vue américain, les studios se sont dit “whoa, on peut se faire plein de fric !” C’est la Licence to kill et c’est ce qu’ils ont fait. Et ils n’ont pris aucun risque pour ça, ils n’ont repris que ce qui avait déjà marché, qui avait prouvé sa valeur. Ils n’ont rien inventé. Mais souvenez-vous, Star Wars ne venait de nulle part, tout comme American Graffiti (film réalisé par George Lucas et sorti en 1973, ndlr), il n’y a rien qui y ressemble. Maintenant, si vous voulez faire autre chose qu’une suite, qu’une série TV, ou quelque chose qui y ressemble, ils refuseront ! Ils diront “nous ne voulons que des choses qui marchent déjà”. Et ça montre un véritable manque d’imagination et une peur de créer quelque chose. guillemets sortie

Dans la seconde partie de l’interview, George Lucas parle de la vente de Star Wars :

guillemets entrée Ils ont regardé les histoires et ont dit “nous, on veut faire quelque chose pour les fans”. Moi j’ai simplement dit que je voulais raconter une histoire, ce qui arrivait, “on a commencé ici et on va aller jusque là.” C’est une histoire entre différentes générations et ça suit les problèmes entre pères et fils et grand-pères, c’est un feuilleton familiale, même si ça se passe dans l’espace, les gens réalisent qu’il s’agit en fait d’un feuilleton familiale qui raconte les problèmes d’une famille. Ce n’est pas centré sur les vaisseaux spatiaux. Et donc, ils ont décidé qu’ils ne voulaient pas utiliser ces histoires, qu’ils feraient leur propre truc, j’ai dit “très bien, je n’essayerai pas de….” Vous savez, ils n’avaient pas très envie que je participe de toute façon… Je me suis dit que si j’étais impliqué, tout ce que je ferais c’est causer des problèmes parce qu’ils ne feront pas ce que je veux qu’ils fassent. Je n’ai plus ce type de contrôle maintenant et je ne ferai que tout saccager. Alors je me suis dit “D’accord, je vais de mon côté et je les laisse aller de leur côté” et ça rejoint des règles simples de la vie : quand on rompt avec quelqu’un, la 1ère règle est : Pas de coup de téléphone. La 2ème règle est : Vous ne conduisez pas jusque chez eux pour regarder ce qu’ils sont en train de faire. Et la 3ème règle est : Vous n’allez pas là où ils prennent leur café ou leurs lieux habituels. Non, c’est fini, c’est du passé, j’avance. On apprend tous ça avec l’expérience. Parce que sinon, à chaque fois que vous faites ça, vous ré-ouvrez la plaie et ça vous complique la vie. Il faut laisser ça dans le passé et c’est très très très dur à faire. Il faut couper les ponts, “fin du match” et avancer. Et chaque particule de votre corps vous dit “non, tu ne peux pas”, ce sont mes enfants dont il s’agit, tous les films Star Wars. Je les aime, je les ai créé, je suis très intimement lié à eux. Et je les ai vendu à des esclavagistes blancs qui ont pris tout ça et… *rires* Vous savez, je savais qu’il allait y avoir d’autres histoires, et je savais que pour les faire correctement, ça demanderait encore au moins une dizaine d’années, et j’ai 70 ans, je ne sais pas si je serai encore là à 80 ans et il y a d’autres choses que j’ai envie de faire, alors j’ai dû prendre cette décision, seul. Il est temps pour moi d’avancer.guillemets sortie

La tristesse et l’amertume se ressentent dans la voix de Lucas, il a fait son choix. Souhaitons lui de bonnes production dans son futur !

En attendant, Star Wars 7 : Le Réveil de la Force a déjà rapporté plus de 1.23 milliards de dollars au box-office en moins de 2 semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *