Accueil / ARCHIVES Actualité 2015-2021 / Quand les pinups des jeux vidéo sont remises au goût de la réalité

Quand les pinups des jeux vidéo sont remises au goût de la réalité

Les personnages féminins des jeux vidéos sont très souvent de véritables pinups prêtes à complexer les plus jolies top-modèles.

Aujourd’hui, une organisation luttant contre les problèmes d’alimentation, Bulimia.com, attire l’attention des médias sur ces représentations féminines complètement irréalistes en les relookant, façon “naturelle”.

Le problème des représentations irréalistes des femmes est beaucoup plus courant dans les magazines et les publicités où le maquillage, les éclairages et surtout Photoshop font des miracles. Les jeux vidéo en sont beaucoup moins la cible puisqu’il faut bien l’admettre, les créateurs et les joueurs sont majoritairement des mâles (en excluant les jeux mobiles) et surtout, pas besoin d’être réaliste dans un jeu ^^

Cependant, voici ce qui embête Bulimia.com : de nos jours, les jeux vidéos sont de plus en plus réalistes, ils arrivent à reproduire des visages très définis, des effets de lumières hyper-réalistes ou encore des nuages presque parfaits, mais sont encore incapables de faire un corps féminin aux mensurations physiquement humaines. Incroyable ça, n’est-ce pas ?

Plus sérieusement, l’impact sur les gameuses est largement sous-estimé.

Bulimia.com a donc re-dessiné quelques héroïnes bien connues, mais avec les mensurations de la femme américaine moyenne. Concernant le personnage de Lara Croft, ils ont délibérément choisi la version de 2003 puisque c’est la plus iconique de toutes, de plus par la suite, les développeurs ont “accidentellement” augmenté la taille de sa poitrine de 150% et ont décidé de la garder avec ce petit incident en plus. Il faudra attendre Tomb Raider le Reboot pour que Lara Croft retrouve une allure humainement correcte.

Les gameuses les plus jeunes pourraient facilement développer une mauvaise image du corps féminin, et donc par la suite d’énormes complexes puisqu’elles ne correspondraient pas à leur “idéale féminin“, cela augmenterait considérablement leur chance d’avoir des troubles alimentaires.

Comme le souligne Bulimia.com, les différences entre les deux corpulences sont très visibles sur ces images, d’autant plus que les femmes représentées sont de moins en moins vêtues, mais cela est un autre problème.

Personnellement, à part le changement de Lara Croft, les autres ne me choquent pas plus que ça. je tiens à souligner que quelques grands studios commencent à faire des efforts sur la question de la représentation féminine : Infamous First Light, Tomb Raider (2013) ou encore Life Is Strange. Dans cet épisode de Tomb Raider, Lara n’est plus hyper-sexualisée, elle est habillée et proportionnée normalement et sa beauté n’en est pas du tout amoindrie, au contraire ! La gamine de Life is Strange ressemble à toutes les gamines un peu maigrichonnes, et la jeune femme d’Infamous a limite été amochée, mais ça n’enlève rien de son caractère et de la jouissance de sortir des lasers à tout va et de courir sur les murs 🙂 Pour ma part, l’identification à ses personnages n’en a été que plus forte.

Il y a quelques mois de cela, Bulimia.com avait fait de même avec les personnages de Super-héros, ils ont réduit les poitrines opulentes, fait disparaître les côtes de la cage thoracique des ventres féminins, arrondi le “V” de la musculature des hommes qui ont également perdu un peu de leur mâchoires très carrée :

A propos de Ana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.