Like a Dragon: avis sur Infinite Wealth – Allez vous craquer sur Ichiban

L’univers de Like a Dragon revient avec un nouvel opus qui promet une aventure riche et pleine d’émotions. « Like a Dragon : Infinite Wealth », dernière édition de la série tant appréciée des fans, pose la question : le jeu est-il à la hauteur des attentes et mérite-t-il son titre évocateur de richesse incommensurable ? Nous plongeons dans cet univers pour découvrir ce que cet opus a à offrir.

Combat et gameplay : une évolution saisissante

Avec son système de combat innovant, « Like a Dragon : Infinite Wealth » a franchi un pas décisif qui bouscule les conventions. L’introduction du mode de combat au tour par tour, un changement de cap par rapport à la dynamique libre à laquelle les joueurs étaient habitués, nécessite un temps d’adaptation. Cette nouvelle mécanique offre une dimension stratégique qui ne laisse pas de marbre : le joueur doit désormais choisir ses attaques avec soin, s’adapter aux boucliers et affaiblissements des adversaires, et gérer la santé de son équipe pendant les affrontements. Chaque combat est un ballet dynamique où les capacités des personnages et les décisions du joueur sont primordiales pour venir à bout des ennemis de Honolulu City.

La possibilité de déplacer librement les personnages pour optimiser l’angle d’attaque introduit une subtilité tactique et de la profondeur dans les affrontements. Ajoutez à cela les Tag Team Attacks spectaculaires et les équipements spécifiques qui augmentent les capacités offensives et défensives, et le résultat est un gameplay à la fois ludique et exaltant.

Une histoire de famille et de rédemption

L’aventure commence là où « Yakuza : Like a Dragon » nous avait laissés. Ichiban Kasuga, notre protagoniste charismatique, s’éloigne de l’univers du crime après les révélations familiales retentissantes de l’épisode précédent. Mais le destin réserve à Ichiban des tournures inattendues, l’entraînant dans une quête où ce n’est pas la richesse matérielle qui est recherchée, mais plutôt une richesse infinie : celle des liens familiaux. Dans cet épisode, il décide de retrouver un membre de sa famille perdu depuis longtemps, nous entraînant dans un périple émotionnellement chargé à travers des décors à couper le souffle.

Honolulu City, un cadre à la fois magnifique et perfide, s’offre comme un terrain de jeu où plaisir et danger cohabitent. Cette ville, avec ses plages ensoleillées et son ambiance urbaine vibrante, se révèle être le théâtre d’une lutte entre qualité de vie rêvée et sombre réalité du monde criminel.

Immersion visuelle et activités à profusion

Visuellement, Infinite Wealth se démarque avec des décors luxuriants et des cinématiques époustouflantes. La présence d’une distribution de personnages talentueuse infuse à chaque scène une vie palpitante, renforcée par le choix entre les doublages japonais originaux et anglais. Le dépaysement est total, et l’authenticité de la voix japonaise avec sous-titres est privilégiée par beaucoup pour une immersion complète.

À côté des combats, le jeu regorge d’activités annexes. Des mini-jeux attrayants et variés, allant des classiques comme le billard et les fléchettes, à des nouveautés enthousiasmantes comme Crazy Delivery, étendent considérablement la durée de vie du jeu. La fonction de rencontre via une application de dating introduit une touche originale, promettant des interactions singulières et divertissantes.

Découverte des nouveaux horizons de gameplay

La quête de devenir un Sujimon Master, entamée dans l’opus précédent, se poursuit ici, avec une collection de combattants excentriques et des batailles mémorables qui évoquent certains des classiques du jeu vidéo. Mais « Infinite Wealth » ne s’arrête pas là. Il propose également Dondoko Island, un espace inspiré de Animal Crossing, où la construction et la gestion d’un îlot paradisiaque sont à l’honneur. Bien sûr, ces moments de paix sont parfois interrompus par des invasions qu’il faudra repousser, faisant écho aux mécaniques de jeu des premiers titres de la série.

Le système de progression de Ichiban Kasuga est singulier. Plutôt que de distribuer des points d’expérience de manière classique, ceux-ci sont acquis à travers votre manière d’interagir avec le monde et les activités annexes. Cette méthode, baptisée ‘Personality’, offre un développement organique et cohérent avec la narration et le gameplay.

En définitive, « Like a Dragon : Infinite Wealth » consolide les fondations posées par son prédécesseur, enrichissant le genre et la série avec des innovations et des améliorations qui ravissent tant les novices que les adeptes de longue date. Des personnages attachants et une histoire poignante, aux côtés d’un gameplay diversifié et stimulant, cet opus s’impose comme un candidat sérieux pour le titre de l’un des meilleurs jeux de 2024. Malgré quelques critiques mineures, notamment concernant le doublage anglais, Infinite Wealth transcende les attentes et offre une expérience vidéoludique complète et gratifiante.

Retour en haut