Accueil / Matos / Manette Razer Kishi pour smartphone, mon avis : ma redécouverte du Xbox Game Pass

Manette Razer Kishi pour smartphone, mon avis : ma redécouverte du Xbox Game Pass

Avec l’essor considérable que connaissent des jeux en streaming sur mobile, Razer en a profité pour développer sa manette, le Razer Kishi dédiée aux smartphones. Sortie en août 2020, cette manette a connu un succès retentissant auprès des joueurs. Cet article est l’occasion pour moi de tester ce que cette manette a dans le ventre et de vous dévoiler mon avis global la concernant.

Design de la Razer Kishi

D’un point de vue global, la Razer Kishi s’apparente plus à une manette Xbox. En effet, les touches analogiques sont en position asymétrique, les boutons d’action sont marquées « A, B, X et Y ». Trois petits boutons « Home », « Start », « Select » sont présents, de même que la croix directionnelle en-dessous du stick analogique gauche.

La Razer Kishi est aussi dotée des touches « L1 et L2 », ainsi que des gâchettes « R1 et R2 » qui, au passage, sont particulièrement réactives et offrent une excellente précision pour jauger l’intensité d’appui.

Au niveau de la couleur, la manette est entièrement teinte en noir. Des autocollants avec le logo de la marque Razer sont fournis avec le pack à l’achat si vous souhaitez personnaliser votre manette.

Concernant les dimensions de la manette, lorsqu’elle est repliée, elle fait près de 13 cm de long, 9,4 cm de large et 3,7 d’épaisseur. Une fois qu’elle est dépliée au maximum, sa longueur passe à plus de 26 cm de long. Cela vous donne un aperçu de la taille des smartphones que vous pouvez fixer sur la manette.

Ergonomie et confort d’utilisation

La Razezr Kishi est très facile à déplier et à replier. Un système situé dans le dos de la manette la maintient repliée lorsque vous ne vous en servez pas. Il vous suffit de « clipser » les deux petites serrures pour libérer les deux parties « Gauche » et « Droite » de la Razer Kishi.

Ces deux parties sont maintenues par une bande élastique et un support en plastique. L’élastique permet à la manette de s’adapter à n’importe quelle taille de smartphone, tandis que le support en plastique permet de protéger le dos de votre téléphone et offre aux doigts une surface agréable pour se poser.

Globalement, la manette tient bien dans la main et convient aussi bien aux grandes mains qu’aux plus petites. Je noterais tout de même la dureté des boutons qui les rend plus rigide qu’une manette de console.

Manette Razer Kishi pour Android

Compatibilité et connectique de la manette

Je tiens à noter qu’il existe une version spécifique à Android et une autre proprement dédiée aux smartphones fonctionnant sous iOS. Pour ce test, j’ai préféré la version pour Android, puisqu’elle s’adapte mieux avec le smartphone entre mes mains.

Côté compatibilité, il vous faudra un système Android 8 et plus pour que la manette reconnaisse le smartphone et inversement. Il vous suffit de brancher le téléphone sur le port USB-C de la Razer Kishi. Encore une fois, le smartphone se fixe très bien à la manette sans que vous n’ayez à craindre qu’elle se détache. La bande élastique est assez résistante et rigide pour maintenir n’importe quel téléphone fermement.

Un autre point à mettre en évidence, la manette fonctionne sans batterie. En effet, une fois que votre smartphone est branché à la Razer Kishi, cette dernière puise dans la batterie de votre téléphone pour fonctionner. N’ayez crainte, elle n’est pas gourmande en termes de consommation et vous apercevrez très peu de différence avec une manette connectée avec votre smartphone ou non.

De plus, vous pouvez brancher un câble USB-C sur la manette afin de charger directement votre smartphone tout en l’utilisant. Par contre, le port dédié à cet effet ne fonctionne pas pour connecter un casque.

Expérience de jeu

Avant de pouvoir jouer à vos jeux avec la Razer Kishi, vous devez installer une application spécifique dénommée « Kishi ». Sur son interface, vous verrez une liste des jeux présents dans votre catalogue et qui sont directement compatibles avec la manette. Par contre, vous pouvez ajouter les autres jeux qui n’ont pas encore été testés sur la Razer Kishi via l’application.

C’est à ce moment que l’on reconnait une manette d’excellente facture d’une autre d’entrée de gamme. La quasi-totalité des jeux dans mon répertoire ont fonctionné, même s’ils n’ont pas été pris en charge par défaut.

Au niveau de la jouabilité de la manette, je n’ai remarqué aucune latence durant les parties. Les touches sont très réactives et obéissent au doigt et à l’œil. J’ai pu tester Tomb Raider, un jeu nécessitant de la précision, et Asphalt, un jeu plus nerveux axé sur la rapidité des touches. Que ce soit l’un ou l’autre, j’ai été bluffé et entièrement satisfait.

Test de la manette sur Xbox Game Pass : une tuerie

Un point que je me dois absolument de vous dévoiler : la manette Razer Kishi peut très bien être utilisée avec le Xbox Game Pass, pour jouer à tous les jeux de son catalogue. Pour cela, il vous faudra, bien sûr, avoir la manette et un abonnement au service.

Le principal atout de cette plateforme, c’est que les titres se comptent par dizaines, voir par centaines. Déjà que la manette est optimisée pour Xbox (boutons, place des sticks analogiques…), son utilisation sur le service de jeux en ligne de Microsoft n’en a été que meilleur.

Ce qui est bluffant, c’est que j’avais des parties de jeux dans ma console Xbox que j’ai pu synchroniser et continuer sur mon smartphone. Et la manette m’a donné une sensation quasi-identique à celle j’ai sur console, mais en version portable. Une fois de retour sur ma console, j’ai pu, de nouveau, synchroniser les données et continuer là où je m’étais arrêté sur mon téléphone.

Bref, la Razer Kishi associée à un compte Xbox game Pass est tout bonnement une tuerie. Vous avez entre les mains une véritable console portable permettant de lancer vos jeux Xbox en streaming, ainsi qu’à des contenus riches pour Android.

Avantages et inconvénients de la Razer Kishi

Avantages

  • Manette très agréable à utiliser ;

  • Boutons réactifs ;

  • Aucune latence lors de l’utilisation ;

  • Design élégant ;

  • Manette peu gourmande en énergie ;

  • Manette adaptable à n’importe quel smartphone.

Inconvénients

  • Boutons assez rigides ;

  • Prix relativement élevé.

Razer Kishi pour smartphone

Mon avis en quelques mots

La première remarque que je tiens à évoquer se trouve au niveau du très beau design de la manette. Personnellement, je trouve qu’il est difficile de faire mieux en termes d’esthétique et d’ergonomie. La Razer Kishi est un véritable mélange d’élégance et de facilité de prise en main. La forme et les dimensions de la manette lui font convenir à n’importe quelle taille de main.

Ensuite, l’expérience de jeu est immersive. Vous n’avez à craindre d’aucune latence entre le moment où vous appuyez sur un bouton et la réponse dans le jeu. Tout se fait de manière quasi-instantanée. La précision des touches rajoute également un atout dans votre manche lors des parties de bataille en streaming comme PUBG ou Fortnite.

Le seul véritable petit défaut que je peux lui reprocher, c’est la rigidité des touches qui peut vous surprendre durant les premières minutes. Passez ce temps d’adaptation et vous aurez une manette qui garantira vos victoires à coup sûr.

A propos de Squatte

Avatar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.