Accueil / PlayStation / Manette PS5 DualSense [TEST]

Manette PS5 DualSense [TEST]

ps5 dual sense

DualSense : L’atout next-gen de la PS5.

A voir aussi – Genshin Impact – PS5 : 10 minutes de gameplay en 4K/60 FPS

A première vue, la manette de la PS5 ressemble à une Dualshock 4 avec un look futuriste. C’est vrai que la disposition des boutons est à peu de chose identique à la manette PS4, mais les plus gros changements se cachent sous le capot. Avec son système de retour haptique et ses gâchettes adaptives, la DualSense mise tout sur l’immersion.

Après avoir passé quelques jours à tester la bête, je vous livre mes impressions.

PS5 DualSense

Fonctionnalités

Les vibrations classiques (DS4, manettes Xbox…) sont générées à l’aide de petits moteurs autorisant des variations assez limitées. L’effet est sympa, mais il n’a pas beaucoup évolué depuis le rumlble pak de la N64. Avec la DualSense, les retours sont produits par un actionneur de bobine qui permet des vibrations bien plus subtiles. C’est particulièrement frappant dans Astro’s Playroom qui est fourni gratuitement sur toutes les PS5.

Dès les premières secondes de jeu, on est séduit par les sensations à la manettes. Les impacts des pas de votre robot sont retranscrits à travers les poignées en fonction de la surface : acier, sable, bois, glace, verre, végétation… L’effet est véritablement saisissant ! D’autant plus que le haut-parleur de la manette accompagne ces vibrations avec des sons discrets qui boostent encore l’immersion.

Tirer avec une arme automatique ou utiliser les réacteurs d’une fusée produit aussi son petit effet waouh ! En particulier lorsque que les vibrations sont couplées aux gâchettes adaptatives. Des moteurs situés en dessous des gâchettes offrent une résistance et un retour diffèrent en fonction de vos actions.

Par exemple, bander un arc nécessitera une pression plus importante que pour viser. Dans Call of Duty Cold War, la résistance et le retour de la gâchette après un tir de sniper sont bien plus marqués qu’avec un pistolet. Dans NBA 2K1, la résistance des gâchettes varie en fonction de l’endurance mais aussi des qualités athlétiques des joueurs.

Bref, ces fonctionnalités sont loin d’être gadget et participent grandement à l’immersion… seulement si les studios prennent le temps de bien les intégrer car certains titres offrent le service minimum (Watch Dogs Legion, AC: Valhalla…). Reste à espérer que de plus en plus de jeux tireront profit des qualités uniques de la DualSense.

En plus du retour haptique et des gâchettes adaptives, les utilisateurs de la PS4 retrouveront rapidement leurs marques avec l’ensemble des fonctionnalités existantes et même quelques nouveautés :

  • Le Gyroscope permet le motion gaming, il semble plus précis et réactif que celui de la DS4.
  • Le haut parleur intégré produit un son de meilleure qualité que la DS4.
  • Le micro intégré permet de discuter en party sans micro-casque, il est possible de le désactiver directement avec un nouveau bouton de la manette.
  • Le pavé tactile et la prise jack sont toujours là.
  • La prise pour charger la manette est maintenant de type USB-C.
  • Le bouton « create » permet de sauvegarder ses captures.
  • La fixation dorsale ne fonctionne pas sur la DualSense.
  • Compatible PC et Android.

Ergonomie

La prise en main est assez proche de la Dualshock 4 malgré une taille et un poids supérieurs (282 gr contre 210 pour la DS4). Globalement le confort est au rendez-vous, même si au niveau des poignées, le creux en dessous des gâchettes est moins prononcé à cause de la présence des moteurs, le grip est donc moins évident malgré le revêtement texturé du plastique. On remarque aussi que la qualité de fabrication est au rendez-vous avec des matériaux de qualité et un ressenti « premium ».

Le bouton PlayStation est plus petit, vous cliquerez moins par erreur dessus mais il est aussi plus difficile d’accès. Son fonctionnement a également été modifié sur PS5 :

  • Une pression fait apparaitre une barre d’outil en bas de l’écran
  • Une pression longue ramène l’utilisateur sur l’écran HOME

comparatif dual sense

Autonomie

Il faut croire que les retours haptiques et les gâchettes adaptatives bouffent pas mal de jus car malgré une batterie 50% supérieure à celle de la DS4 (1560 mAh), la manette tient environ 10/11 heures avec une charge complète. On peut certainement gagner en durée de vie en réglant ou en désactivant la puissance des vibrations dans les options de la console :

ps5 dual sense intensité vibration

croix petit Positif Points Positifs

  • Le design soigné.
  • Bonne ergonomie.
  • Matériaux de qualité.
  • Le retour haptique bluffant.
  • Les gâchettes adaptives géniales.

croix petit Négatif Points Négatif

  • Autonomie un peu juste.
  • La manette peut être bruyante lorsque les gâchettes et les vibrations s’activent.

Avec la DualSense, Sony améliore le concept de la DS4 à tous points de vue, l’expérience next-gen en prime grâce au retour haptique et aux gâchettes adaptatives qui offrent une immersion inédite. On compte maintenant sur les studios pour tirer partie de ces nouvelles technologies.

La manette DualSense est disponible depuis le 12 novembre au prix de 69.99€.

  • Tipeee : Filez un coup de pouce à Next Stage avec un 
  • Amazon : Soutenez le site en faisant des achats via ce lien affilié sans surcoût.
  • Twitter@NextStage_blog
  • Facebookfacebook.com/Nextstage.fr

A propos de Djin

Lorsque le Djin des cavernes n’est pas en train de s’énerver sur Destiny, vous pouvez le trouver sur Reddit, il sort parfois de sa tanière pour décompresser avec le dernier event UFC. (Twitter : @Djin_Nxt)

Regardez aussi

sony PS5

PS5 : Sony prépare une réponse au Xbox Game Pass

Est-ce que Jim Ryan tease un service similaire au Xbox Game Pass pour la PS5 …

error: Alert: Content is protected !!