Accueil / Réalité Virtuelle / Marvel’s Iron Man VR [TEST]

Marvel’s Iron Man VR [TEST]

« Jarvis, il faut parfois savoir courir avant de savoir marcher. »

À lire aussi : Tous les guides sur The Last of Us Part 2

Qui n’a jamais rêvé d’enfiler l’armure de Tony Stark ? Pas moi en tout cas. A l’instar de la cagoule du chevalier noir dans Batman Arkham VR de Rocksteady en 2016, c’est au tour de Marvel’s Iron Man d’investir nos casques via Camouflaj et Sony Interactive Entertainment. Sorti vendredi dernier, j’ai donc eu le week-end pour me mettre dans la peau du patron de Stark Industries… séquence « impressions ».

Une prise en main plutôt réussie

Les débuts sont un peu chaotiques.

Démarrer un jeu VR passe toujours par un petit moment de flottement, le temps à la fois d’appréhender les contrôles, juger si les sensations sont bonnes et surtout si elles vous conduiront à vomir votre dernier repas ou non. Perso, même avec des sessions de jeu de plus d’une heure, je n’ai pas ressenti de nausée ou de mal de crâne.

Côté prise en main, le début vous immergera tout de suite via quelques voltiges au-dessus de la mer devant la villa de Tony. La maniabilité quant à elle est fluide, mais franchement pas évidente au début, d’autant plus que vous vous propulsez via les gâchettes des PS Move, tirez avec le bouton « Move » et frappez des poings en maintenant X pendant le mouvement. Ah oui petite information notable, les PS Move sont o-bli-ga-toires pour jouer à Marvel’s Iron Man VR, donc si vous ne les possédez pas, vous devrez investir.

Sachez aussi que votre arsenal évoluera au fil du jeu, puisque selon votre réussite lors des missions vous débloquerez plus ou moins de points vous permettant d’équiper des nouvelles armes ou d’ajouter des capacités à votre armure.

Enfin, Iron Man oblige, vous aurez aussi la possibilité de modifier les peintures de votre armure en débloquant de nouveaux skins (dont Iron Patriot) sous réserve de réussite de défis in-game qui donnent d’ailleurs lieu à des trophées.

Un scénario faire-valoir

Iron man VR
Certaines scènes sont franchement chouettes !

Disons-le sans détour, les jeux VR, pour la plupart, ne proposent pas de scénarios vraiment travaillés et même si certains titres sortent du lot, Marvel’s Iron Man VR ne fait pas exception. Sympathique sans plus, le prologue de l’histoire du jeu s’intéresse aux débuts de « l’homme de fer » (non, pas Raymond Burr), sa rédemption en passant de marchand d’armes à héros défenseur de la paix. Puis l’aventure composée de 12 chapitres démarre 5 ans plus tard, période où Tony est rattrapé par son passé de vendeur de mort via un ennemi nommé « Le Fantôme ».

Vous enchaînerez donc missions de combats (assez nerveux) parfois brouillonnes, de désamorçage, de sauvetages, d’analyse ou des moments en dehors de l’armure. Les séquences hors vols, se cantonnent généralement à des dialogues (avec quelques choix), des déplacements téléportés et des interactions avec des objets pour avancer dans la scène. Notez d’ailleurs, que les actions de « saisie » (attraper un objet, appuyer sur un bouton…) sont au demeurant très précises et que de ce point de vue il n’y a pas grand-chose à reprocher au titre.

Un visuel très inégal

Les intérieurs sont assez réussis… plus que les extérieurs.

La VR est de mon point de vue un pari. En effet, dès lors que vous mettez littéralement le nez du joueur sur le décor, c’est quitte ou double, et ici c’est plutôt « quitte ». Alors non Marvel’s Iron Man n’est pas laid, certains panoramas sont même très réussis, mais dans l’ensemble les environnements sont très moyens et donc pas d’effet « whaou ».

Par conséquent évitez de trop vous approcher de certaines textures, mais ceci dit vous n’aurez pas le choix puisque vous ne manquerez pas de vous encastrer dans les rochers, murs, et autres éléments du décor à un moment ou un autre. Il est d’ailleurs amusant de voir que les environnements extérieurs semblent beaucoup moins travaillés que les intérieurs, un peu logique ceci dit puisque vous aurez tout le loisir de scruter les détails en marchant (se téléportant donc) plutôt qu’en volant, CQFD.

Le poids de la licence

Bien sûr qu’elle est jolie… mais ce n’est pas Gwyneth Paltrow !

J’aborde maintenant un point que j’avoue personnel et qui n’est pas inhérent à cet Iron Man en particulier mais à l’ensemble des jeux à licence. Voilà maintenant plus de 12 ans que nous sommes entrés dans le MCU (Marvel Cinematic Universe), initié avec brio par Jon Favreau (le sauveur de Star Wars avec The Mandalorian soit dit au passage) et son adaptation d’Iron Man.

Depuis 2008, pas moins de 23 films se sont succédé avec du bon et du moins bon mais sans réels « déchets » de mon point de vue. Mais surtout, forts des produits dérivés, des séries, des cross-over et autres caméos les Avengers sont désormais in-car-nés. Aujourd’hui, pour le lambda, qu’on le veuille ou non, Tony Stark, c’est Robert Downey Jr. (malgré Endgame) avec toute l’énergie désinvolte qu’il a insufflé dans le personnage. Donc au moment d’entrer dans l’armure, le joueur s’attend inconsciemment à enfiler le costume de ce Tony Stark là, pas un autre… aussi malgré quelques rares ressemblances physiques avec le personnage du MCU nous n’y trouvons pas notre compte (idem pour Pepper Potts). Pire, malgré le doublage facétieux et réussi, ce n’est pas non plus la voix française officielle du personnage, donc perturbant. D’aucuns pourraient trouver étranges mes propos ici, mais croyez-moi, cela influe malgré tout sur l’immersion du joueur dans le titre. Pour l’anecdote, j’ai d’ailleurs exactement le même problème avec le prochain Marvel’s Avengers attendu en septembre prochain, le jeu semble prometteur mais l’incarnation « entre-deux » me gêne également.

Bref après quelques heures passées sur Marvel’s Iron Man, je suis un partagé. D’un côté, frustré par un visuel en retrait et une immersion incomplète mais de l’autre, quand même l’envie d’y revenir pour voler encore un peu et surtout de voir le sourire gravé sur le visage de mes enfants quand le casque de l’armure vient se greffer sur le visage. Aussi, je résumerai ainsi les choses : Marvel’s Iron Man est un titre sympathique qui vous occupera une petite dizaine d’heures (non négligeable pour un jeu VR) mais à réserver aux inconditionnels de l’homme de métal ou à ceux qui viennent d’acquérir un PSVR (puisqu’il est désormais un peu plus accessible).

croix petit Positif Points Positifs

  • « I believe I can fly » !
  • De bonnes sensations
  • Une durée de vie correcte pour un jeu VR

croix petit Négatif Points Négatifs

  • Visuellement très inégal
  • Un peu trop répétitif
  • Histoire peu passionnante

Marvel's Iron Man VR

Notre avis - 6

6

Moyen

Marvel’s Iron Man VR sera probablement le dernier "gros" titre pour PSVR avant l’arrivée de la PS5 sur laquelle le casque sera normalement compatible (ouf !). Un accessoire dont les bons titres se limitent à une courte liste, mais dans laquelle le jeu de Camouflaj arrive à se faire une petite place… loin derrière les Astro Bot ou Moss, mais quand même. Visuellement et narrativement un peu décevant, Marvel’s Iron Man reste néanmoins un bon divertissement. Enfin, 39.99€ paraissent chers de prime abord pour le jeu seul, mais si vous ne possédez pas encore le duo de contrôleurs PS Move, le pack avec le jeu (99€) vaut clairement le coup au regard du prix moyen des manettes seules (85€).

User Rating: Be the first one !

Marvel’s Iron Man VR
Plateforme : PlayStation 4 (VR)
Développeur : Camouflaj
Éditeur : Sony Interactive Entertainment

Genre : Shooter VR
Sortie : 3 juillet 2020
Testé à partir d’une version commerciale

A propos de OlderPlayer

Joueur depuis 1979, autant dire hier donc. Habitant d'adoption de Nosgoth je vis mes aventures aussi bien chez Sony, Microsoft, Nintendo que sur PC. Collectionneur, si vous avez une Panasonic Q ou une des GBA SP en or massif à vendre pour une poignée d'euros ... allez, je vous en débarrasserai de bon coeur ;-)

Regardez aussi

sw squadrons tie fighter

Star Wars Squadrons : 5 minutes de Gameplay

EA dévoile du gameplay de leur prochain jeu de bataille spatiale Star Wars : Squadrons …

error: Alert: Content is protected !!