Accueil / ARCHIVES Actualité 2015-2021 / J’ai testé Days Gone à la PGW2018

J’ai testé Days Gone à la PGW2018

days gone preview

Mes impressions après avoir tâté la démo de Days Gone à la Paris Games Week 2018.

A voir aussi : Days Gone : Histoire, gameplay, PS4 Pro, le plein d’infos !

Présenté en grande pompe à l’E3 2016, Days Gone refait parler de lui avec notamment la présence d’une démo jouable sur le stand PlayStation de la Paris Games Week 2018. Le jeu post-apocalyptique de Sony Bend nous invite à prendre le contrôle de Deacon St John, un biker paumé dans un monde ouvert peuplé d’infectés pas très commodes.

Si je n’ai pas eu l’occasion de goûter aux joies du monde ouvert, la démo proposait deux sections bien distinctes. Dans la première partie, Boozer, le compère du héros, nous demande de récupérer une pompe à essence pendant qu’il attire le gros des infectés à dos de bécane. En avançant méthodiquement vers le garage, je progresse furtivement à base de coups de couteau dans le crâne. La navigation est plutôt bien foutue avec pas mal de verticalité, il est possible de monter sur des obstacles pour atteindre les toits et de se glisser discrétos à l’intérieur d’un bâtiment via les hauteurs, le tout de façon assez instinctive.
En farfouillant un peu l’atelier, je trouve pas mal de pièces à récupérer pour crafter des pièges ou améliorer ma moto, malheureusement ces aspects-là du jeu ne sont pas développés dans la démo.

Alors que je m’approche de l’objectif, trois zombies me repèrent mais j’ai le temps d’en tuer 2 à coups de fusil à pompe, le troisième mange un bon coup de batte dans la tronche. Ce qui me laisse le champ libre pour récupérer la pièce nécessaire, s’en suit une scène où je retrouve Boozer en mauvaise posture face à un gang de survivants, il faudra donc se méfier des zombies mais aussi des hommes.
La première partie de la démo prend fin à ce moment-là, de quoi se faire une petite idée des mécaniques de combat et d’infiltration qui s’avèrent efficaces.

Je passe à la deuxième partie de la démo dans laquelle je dois éliminer une horde impressionnante de zombies, pas les loques de The Walking Dead mais plutôt du genre World War Z bien excités. Ils sont très nombreux, peut-être une  centaine bien regroupés. Je décide de balancer une grenade dans le tas pour voir leur réaction. Très mauvaise idée, la horde se met à me courser tout le long du niveau, façon Benny Hill ! Je monte sur un camion pensant pouvoir les tirer au compte-gouttes, pas de bol ils s’incrustent de tous les côtés et je termine en pâté pour zombies.

Deuxième essai, ce coup-ci je prépare mon attaque et planifie mon itinéraire entre les bidons explosifs, les camions-citernes inflammables et les pièges de proximité que je dépose sur le chemin. Cette fois, ça marche beaucoup mieux, je peux voir le nombre hallucinant de zombies se faire désagréger dans des gerbes du feu, c’est le 14 juillet ! Je termine les derniers à l’aide d’une mitrailleuse façon Rambo et la mission prend fin ! Pfiouu c’était intense avec de bons pics d’adrénaline.

Ce premier contact avec Days Gone est prometteur, le gameplay est efficace, techniquement c’est propre et l’ambiance semble être au rendez-vous ! Si le monde ouvert, la gestion de la moto et l’histoire tiennent la route, on pourrait avoir une excellente surprise le 26 avril prochain, lorsque le titre sortira sur PS4.

A propos de Djin

Lorsque le Djin des cavernes n’est pas en train de s’énerver sur Destiny, vous pouvez le trouver sur Reddit, il sort parfois de sa tanière pour décompresser avec le dernier event UFC. (Twitter : @Djin_Nxt)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.