The Witcher 3 : Wild Hunt – Difficile, mais à quel point ?

The_witcher3-1

Entre les nouveaux et les hardcore gamers, difficile pour les développeurs de trouver un juste équilibre dans la difficulté d’un jeu pour qu’il reste accessible et amusant pour tous.

Mais CDProjekt Red, et Bandaï Namco qui publie les Dark Souls, n’ont pas peur de se tourner du côté obscure de la difficulté et de rendre la vie infernale aux petits nouveaux qui devront mourir pour apprendre à jouer à leurs titres.

Bien que The Witcher 3 ne sera pas aussi difficile que Dark Souls, d’après les dires du Quest Designer Philipp Weber, les combats demanderont presque autant de précision et beaucoup de finesse, d’agilité et de rapidité. Et ce, même en difficulté “normale”.

Comme la Difficulté Normale est celle par défaut, les développeurs s’attendent à ce que la plupart des joueurs la choisissent. Donc elle aussi doit être un challenge.

Philipp Weber

CDProjekt Red veut que ses joueurs aient envie d’apprendre, de progresser et de galérer dans le jeu.

Nous voulons que le jeu soit facile à prendre en main, mais difficile à maîtriser.

Philipp Weber

Et pour les joueurs qui souhaitent vraiment relevé un gros défi, vous aurez une difficulté que vous avez peut-être connu dans The Witcher 2 : la Dark Difficulty, qui signifie un Game Over définitif en cas de mort. Dans un jeu qui peut demander plus de 100 heures de pérégrination, une mort permanente peut faire peur, très peur…

Philipp Weber visualise la difficulté de The Witcher 3 en mode normal parfaitement entre celle de Skyrim et celle de Dark Souls.

Le titre est prévu pour le 19 mai sur PC, Xbox One et PS4.

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *