Accueil / PC / Star Wars Jedi: Fallen Order [Test]

Star Wars Jedi: Fallen Order [Test]

jedi-fallen-order-test-avis-review

On a testé Jedi : Fallen Order, que vaut le Star Wars développé par Respawn ?

A lire aussi : Disney dévoile la bande-annonce finale de l’Épisode 9

Révélé durant l’E3 2018 par Electronic Arts, Star Wars Jedi : Fallen Order a suscité un grand intérêt de la part des joueurs. Pourquoi ? Parce q’il s’agit là d’un jeu basé sur une licence extrêmement célèbre et sensible pour les fans. Pour preuve, la démonstration de gameplay qui a eu lieu à l’E3 2019 – et toutes celles d’après – ont fait débat.

« Jeu couloir », « Gameplay trop simple », « Uncharted like », tels ont été les termes employés pour caractériser Jedi : Fallen Order. À tort ou à raison, à l’heure où le jeu est disponible, quels sont les qualités et les défauts de Star Wars Jedi : Fallen Order ? C’est ce que nous allons voir dès à présent.

L’aventure se déroule après les événements de la Revanche des Siths et de l’ordre 66, aussi appelée la purge des Jedi et de leur ordre. Ces derniers ont été quasiment exterminés, et les survivants sont traqués par les inquisiteurs de l’empire.

On incarne le padawan Cal Kestis qui tente de se cacher de l’empire depuis qu’il a échappé à la purge il y a quelques années. Les inquisiteurs finissent, bien sûr, par le retrouver sans pour autant le capturer, sauvé de justesse par l’ancien maître Jedi Cere Junda et le Capitaine Greez Dritus à bord du Stinger Mantis.

Cal est, sans aucun doute, un personnage très en retrait avec un gros manque de charisme. Tout ceci reste logique dans le sens où Cal est un padawan terrifié d’être retrouvé par l’inquisition. Le plus intéressant consiste à savoir si l’aventure va transformer Cal en un Jedi accompli et charismatique. À chacun son opinion sur le sujet.

Malgré le fait que l’ordre Jedi soit anéanti, Cere connaît un plan qu’elle tient de son ancien maître Eno Cordova consistant à rétablir l’ordre Jedi sur le long terme. Notre quête s’articulera particulièrement sur 3 planètes afin de rassembler des indices menant à un holocron. Cet holocron est une sorte de capsule que seul un être sensible à la force peut ouvrir. Il renferme une liste, très convoitée par l’empire, des enfants sensibles à la force disséminés dans toute la galaxie.

En d’autres termes, l’ordre Jedi peut être reconstruit en formant une nouvelle génération de Jedi à partir des enfants de cette liste, et grâce aux enseignements des survivants de la purge.

Star Wars Jedi Fallen Order - 2

Comme évoquée, la quête impose de visiter 3 planètes majeures : Bogano, Zeffo et Dathomir. Sans spoiler davantage, d’autres planètes sont accessibles pour servir le scénario, mais elles sont clairement moins vastes en termes d’exploration.

Toutes les planètes possèdent une identité propre avec son climat, ses paysages, son bestiaire, et surtout son histoire. En revanche, elles ont toutes la particularité de proposer des chemins très escarpés qui servent un gameplay orienté plateforme tels que sur Tomb Raider ou Uncharted.

Le level design des planètes est construit de manière intelligente. Une planète est découpée en plusieurs zones à explorer avec un nombre définit de secrets, de coffres et d’écho de la force. Cal possède en effet le pouvoir très rare de ressentir des échos dans la force, liés à des personnes, des objets, ou des lieux.

À tout moment, la carte nous permet de savoir où on est dans la recherche des différents bonus. Souvent, ces bonus ne peuvent pas être collectés lors de notre premier passage sur une planète. Il faudra alors revenir sur cette dernière dès lors que Cal maîtrise de nouvelles aptitudes.

Star Wars Jedi Fallen Order - BD1 carte

Cal s’étant fermé à la force pour mieux passer inaperçu de l’empire, il doit se remémorer toutes les leçons de son ancien maître afin de retrouver l’ensemble de ses aptitudes de Jedi.

Grâce à ces aptitudes, on trouve le moyen d’accéder à de nouvelles zones sur les planètes et de faire avancer l’histoire à la manière d’un Metroidvania. Les zones sont toutes connectées, mais accessibles depuis des passages qui s’ouvrent au fur et à mesure de notre progression, débloquant ainsi des raccourcis et de nouvelles zones.

La carte devient par conséquent un outil bien pratique pour parcourir le monde de Star Wars Jedi : Fallen Order. Cependant, on peut reprocher à celle-ci de manquer de clarté. L’exploration des planètes est éclatée sur plusieurs étages qu’on peut filtrer à partir de la carte. En revanche, en sélectionnant un étage, nous avons du mal à percevoir clairement celui-ci, car il n’est pas suffisamment mis en surbrillance.

Contrairement au reste de la carte, sa légende est parfaitement lisible. Elle permet de nous indiquer si un chemin est ouvert ou fermé, ce qui n’est pas évident de prime abord si on se focalise uniquement sur les décors du jeu. Par exemple, on se demande parfois si on peut franchir tel ou tel obstacle, ou si on peut sauter en contre bas. La carte nous permet rapidement de le savoir.

Au centre de l’exploration se trouve notre vaisseau spatial. C’est le point de repos par excellence où les héros font le point sur l’avancée de la quête. Il permet aussi de passer en revu notre sabre laser, de dépenser nos points de compétences, ou de contempler le terrarium de Greeze. Inutile donc indispensable, le terrarium propose de faire pousser des plantes grâce aux graines récoltées sur les planètes explorées. On vous l’assure, ça sert à rien, mais attrapez-les toutes quand même !

Star Wars Jedi Fallen Order - Terrarium

En outre, le level design se met au service de plusieurs énigmes, plus ou moins complexes, que nous devons résoudre. S’articulant souvent autour d’un mécanisme, il faut alors utiliser la Force et un peu de sa jugeote pour venir à bout de ces petits casse-têtes.

Dans l’ensemble, les phases d’exploration, d’énigme et de combat sont équilibrées. D’ailleurs, visuellement, le titre s’en sort bien en proposant de sublimes panoramas et de superbes jeux de lumière. Cela dit, on peut rigoler de la modélisation des wookies qui est vraiment ratée pour le coup.

Il faut bien le dire, il n’y a pas eu de gros efforts sur la réalisation des personnages secondaires. Les personnages principaux ont toutefois été soignés, avec une mention spéciale pour notre coéquipier à 4 bras — Greeze — le capitaine du vaisseau. De la même manière, on ne peut oublier notre fidèle compagnon droïde BD1 sans qui l’aventure aurait été fade. Les discussions entre les 2 protagonistes sont régulières et plaisantes à suivre.

Star Wars Jedi Fallen Order - BD1

La bande-son est d’excellente facture ainsi que les effets sonores ! Mention spéciale aux crépitements des sabres laser qui retranscrivent fidèlement cette sensation de puissance lorsqu’on dégaine le sabre et qu’on le manie.

Ce qui nous amène au système de combat. Oubliez le gameplay du « Pouvoir de la Force », car dans Jedi : Fallen Order, il n’est pas question de foncer dans le tas sans maîtriser toutes les parades, les contre-attaques et les différents combos au sabre et via la Force.

Certains parleront d’une inspiration Dark Soul, mais le fait est que les combats sont surtout exigeants au début de l’aventure, et beaucoup moins au fur et à mesure que notre héros gagne en puissance. Oui, le gameplay nécessite un temps d’adaptation et une petite dose de « try hard », mais il est à noté qu’on peut néanmoins modifier la difficulté du jeu à tout moment.

Il faut savoir que les sauvegardes dans le jeu sont manuelles et sont possibles uniquement sur les points de méditation réparties sur chaque zone. Mourir signifie recommencer au dernier point de méditation. Une approche old school qui peut étonner à l’heure où les jeux se veulent plus accessibles et moins frustrants à cause de leurs difficultés.

Star Wars Jedi Fallen Order - Cal2

Les différents niveaux de difficulté sont expliqués de façon détaillée sur la manière dont celles-ci influent sur le jeu. Il y en a 4 : Mode histoire, Chevalier Jedi, Maître Jedi et Grand Maître Jedi. Chacun d’entre eux permet de régler le niveau de dégât reçu, la fenêtre plus ou moins large pour effectuer une parade, ou enfin l’agressivité des ennemis.

Si vous souhaitez une expérience optimale, le mode Maître Jedi offre un challenge équilibré, tant que vous êtes d’accord pour recommencer plusieurs fois certains combats. Cela impose d’utiliser au maximum les compétences de Cal. N’oubliez pas de fouiner chaque recoin des planètes pour trouver des bonus permettant de ne pas vous faire trop brutaliser par l’IA.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, partir à la recherche des divers bonus n’est pas du tout une manière de gonfler artificiellement la durée de vie du jeu. On ne va pas se mentir pour autant, filer en ligne droite sans explorer un minimum ne permet pas du tout de profiter pleinement de ce que Jedi : Fallen Order propose, et celui-ci sera bouclé en une quinzaine d’heures.

Star Wars Jedi Fallen Order - Difficulté

Finalement, choisir une difficulté équilibrée permet de nous pousser à l’exploration, de découvrir de nouvelles zones et d’acquérir davantage d’expérience, et donc d’obtenir de nouvelles capacités. Rajoutez le fait que l’exploration apporte beaucoup au lore de Star Wars, comme la découverte de nouvelles espèces animales et végétales. Sur ce point-ci, les développeurs ont tenu à fournir une petite encyclopédie sur les différentes espèces, le bestiaire, et même sur certains modèles de vaisseaux spatiaux.

Si vous « jouez le jeu » à fond, compter sur une durée de vie de plus de 30 heures pour terminer le jeu à 100%. Voilà qui devrait rassurer les joueurs sur leur investissement.

Star Wars Jedi : Fallen Order compte cependant quelques déceptions sur sa rejouabilité. Avec un tel gameplay, le jeu aurait pu continuer à susciter l’intérêt en proposant un mode survie en arène contre des vagues d’ennemis. On reste donc sur une frustration de vouloir tâter du sabre laser, mais sans pour autant se motiver à reprendre la manette, faute de contenu additionnel.

À savoir qu’aucun DLC ne sortira pour Star Wars Jedi : Fallen Order.

Par ailleurs, on note beaucoup de problèmes techniques. Même si ça ne gâche en rien le plaisir de jeu, on peut pester sur les loupés de la hit-box parfois. Les bugs de collisions et de la physique lors de certaines actions donnent lieu à des moments cocasses, il vaut mieux s’en amuser.

L’avis de Djin
Un peu de Sekiro, une pincée de Metroid, un soupçon d’Uncharted… Respawn mélange les genres sauce Star Wars. Et force de reconnaître que la mayonnaise prend plutôt bien.Malgré des déplacements un peu flottant et des combats pas aussi précis que dans les productions From Software, on prend beaucoup de plaisir à diriger Cal.
Saisir à distance avec la Force un Storm qui se croyait à l’abri pour venir l’embrocher sur votre sabre comme une brochette yakitori, ça n’a pas de prix ! D’autant plus que l’aventure réserve quelques twists bienvenus !

Si vous avez un PC qui tient la route, je vous conseille cette version car les moutures console manquent clairement d’optimisation. Même avec le mode performance des versions Pro et X, ça rame pas mal et le rendu est assez baveux.

Au final, j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir Jedi Fallen Order, enfin (!), un bon jeu solo dans l’univers de Star Wars.

Un dernier point pour évoquer les éléments qu’on peut personnaliser, dans la mesure où ils apportent énormément à la cosmétique du héros. Premièrement, le sabre laser est modifiable à volonté dès qu’on se trouve en face d’un atelier prévu à cet effet. Couleur du cristal, poignée, émetteur, interrupteur, type de matériaux, tels sont les éléments qui composent le sabre laser, et il y a un large choix !

Star Wars Jedi Fallen Order - Poncho

Les développeurs ont pris le parti de customiser la couleur du poncho du personnage, et de son maillot de corps. Quand bien même, certaines variantes du poncho sont jolies, cela reste des variantes. Dommage de ne pas avoir intégrés d’autres types de vêtements telles que la célèbre bure Jedi.

croix petit Positif

Points Positifs

  • Le gameplay au sabre laser le plus réussi de la franchise.
  • Graphiquement joli, la plupart du temps.
  • Bande son et effets sonores qui nous mettent dans l’ambiance.
  • Une aventure qui apporte du lore de qualité à l’univers Star Wars.
  • Une trentaine d’heures de jeu pour tout explorer.

croix petit Négatif

Points Négatifs

  • Des problèmes techniques fréquents (les collisions, hit-boxes et la physique).
  • La modélisation des personnages secondaires fait tache.
  • Manque de rejouabilité, un mode survie aurait été le bienvenu.
  • Ça rame un peu sur console.
  • Une carte qui manque de clarté.

Star Wars Jedi: Fallen Order

Notre avis - 8.5

8.5

Très bon

Jedi : Fallen Order est un jeu rafraîchissant qui demande un peu d’investissement avec sa progression ultra classique, sa difficulté relevée et ses phases de plateformes qui font écho à d’autres grands classiques du jeu vidéo. Grâce à sa mise en scène, son histoire, ses musiques et son lore 100% Star Wars, le titre est un incontournable pour les fans de la licence.

User Rating: 3.85 ( 1 votes)

Star Wars Jedi: Fallen Order
Plateforme : PC, Xbox One, PlayStation 4
Développeur : Respawn Entertainment
Éditeur : Electronic Arts

Genre : Action-aventure
Sortie : 15 novembre 2019
Testé à partir d’une version commerciale

A propos de GrandGTO

« Les jeux vidéo résultent d'un souhait naturel de faire faire aux ordinateurs des choses amusantes. » Nolan Bushnell

Regardez aussi

star wars épisode 9 skywalker

Star Wars l’Ascension de Skywalker : Disney dévoile la bande-annonce finale de l’Épisode 9

Une dernière bande-annonce avant la sortie au cinéma de Star Wars Episode IX : l’Ascension …

error: Alert: Content is protected !!