Accueil / PC / [TEST] The Witcher 3 : Hearts of Stone (DLC)

[TEST] The Witcher 3 : Hearts of Stone (DLC)

The Witcher 3 : Heart of Stone

A lire également : [TEST] The Witcher 3 : The Wild Hunt

Il aura fallu presque 6 mois à CD Projekt pour sortir la première extension de The Witcher 3 : Wild Hunt. Certes, il y a eu toute une série de DLC gratuits mais dont le contenu était finalement plutôt léger.

Cette fois-ci, c’est une bonne dizaine d’heures de gameplay qui nous attend avec Hearts of Stone. On retrouve d’ailleurs la formule du jeu de base avec ses qualités et ses défauts. Si vous avez retourné Wild Hunt, vous savez exactement dans quoi vous mettez les pieds.

Un contrat peut en cacher un autre

Vous vous souvenez de la quête du Baron Sanglant ? Et bien c’est tout à fait le même genre d’aventure : on retrouve un personnage central torturé, Olgierd Von Everec, un bandit romantique aux airs de David Beckam qui s’est fourré dans un beau pétrin. Evidemment notre bon Géralt, toujours prêt à rendre service, se verra accepter un contrat de la part de Von Everec qui s’avéra bien plus compliqué qu’à première vue.

TW3HeartsofStone
Le père Gaunter cachait bien son jeu !

Ça sera l’occasion de retrouver plusieurs connaissances : une ex-compagne du sorceleur mais aussi ce mystérieux bonhomme rencontré dans l’auberge de Blanchefleur au tout début de l’aventure, Gaunter de Mauré. Ce type qui ne paie pas de mine au premier abord se révèle bien plus mystérieux et inquiétant qu’on ne le pensait.

Bref, ce petit monde mènera notre sorceleur dans tout un tas de situations diverses et variées telles que jouer le schizophrène dans un mariage, préparer le casse du siècle ou bien faire la chasse aux esprits dans une vieille bicoque délabrée.

Le scénario et les dialogues de la quête principale sont, comme toujours, un bon cran au-dessus de la concurrence. CD Projekt n’a rien perdu de sa plume. Les personnages sont tantôt hilarants, tantôt tristes mais jamais manichéens. Les échanges entre Géralt et les autres protagonistes sont un véritable régale, on en redemande !

Cette histoire sera aussi l’occasion pour Géralt de faire quelques infidélités à la belle Yennefer ou à Triss, avec une nouvelle romance disponible. Elle n’aura d’ailleurs aucune répercussion sur vos précédentes conquêtes, vous pouvez y aller de bon cœur !

On prend les mêmes et on recommence

Heart of Stones étend un peu la carte existante au Nord de Novigrad avec quelques endroits à explorer, rien de bien folichon toutefois. On est peu dépaysé et on retrouve les activités secondaires copiées-collées du jeu de base, à savoir destruction de pièges de monstres, nettoyage de camps de bandits, et découvertes de trésors cachés.

Un nouveau système d’enchantement pour les équipements a aussi fait son apparition via un nouveau marchant. Contre une coquette somme, ce NPC proposera d’améliorer vos armes et vos armures en remplaçant les glyphes et les runes par des mots de pouvoir. On peut citer par exemple l’amélioration Pérennité qui procure un effet permanent aux boosts d’établis d’armurier et des meules à aiguiser ou en encore Ricochet, octroyant à votre armure la capacité de renvoyer les flèches ennemies.

Ces nouveaux effets sont sacrement puissants mais sachez que vous ne pourrez pas combiner les avantages de vos glyphes et runes à ceux de l’enchanteur.

Ça pique !

A noter aussi le niveau de difficulté en hausse, en étant correctement équipé avec un niveau 32, je me suis pris quelques raclées mémorables contre une paire d’ennemis en colère… L’occasion de retrouver ces maudits chargements interminables après chaque mort. Dommage que le système de combat soit toujours aussi brouillon, le studio a encore des progrès à faire pour atteindre les références du genre.

Pour les sorceleurs de bas niveau, rassurez-vous, il sera possible de commencer une partie avec un personnage déjà taillé pour la route.

Si vous n’aviez pas tâté The Witcher 3 depuis un moment, un conseil : ne foncez pas tête baissée dans la quête principale mais réalisez quelques quêtes secondaires au préalable, elles vous permettront de vous remettre dans le bain et de mettre à niveau votre arsenal.

The Witcher 3 : Heart of Stone

Enfin un dernier mot concernant la stabilité du jeu, même si les moult patchs ont corrigé bien des problèmes, notamment avec la gargantuesque mise à jour 1.10, le titre n’est malheureusement toujours pas exempt de bugs ou de crashs.

croix petit Positif  Points Positifs :

  • De nouveaux personnages charismatiques
  • Une aventure haletante
  • Une difficulté revue à la hausse…

croix petit Négatif  Points Négatifs :

  • … Qui vous fera subir ces satanés temps de chargements
  • Toujours les mêmes carences (framerate, ergonomie, combats…)
  • Pas grand chose d’intéressant en dehors de la quête principale

Heart of Stone

Notre avis - 7.5

7.5

Bon

CD Projekt nous a encore concocté une aventure soignée pleine de rebondissements et d’émotion. Proposée à moins de 10 euros, les fans de la série peuvent se replonger dans The Witcher 3 avec cette extension, sans hésitation.

User Rating: 4.08 ( 2 votes)

The Witcher 3 : Hearts of Stone
Plateforme : PS4, Xbox One, PC
Développeur : CD Projekt Red
Genre : Action-RPG
Éditeur : Bandi Namco
Sortie : 13 octobre 2015

Test réalisé sur PS4 à partir d’une version commerciale (1.10)

A propos de Djin

Lorsque le Djin des cavernes n’est pas en train de s’énerver sur Destiny, vous pouvez le trouver sur Reddit, il sort parfois de sa tanière pour décompresser avec le dernier event UFC. (Twitter : @Djin_Nxt)

Regardez aussi

CD Projekt à fond sur Cyberpunk 2077, Witcher 4 envisagé

Après le succès tonitruant de The Witcher 3, CD Projekt ne dirait pas non à …

error: Alert: Content is protected !!